Les accents et nuances à la batterie

image-articleImaginez deux secondes un soprano qui chante toujours à pleine puissance. Au début on est impressionné … mais au bout d’une heure, on donnerait cher pour avoir 2 minutes de répit 😉

A l’opposé, celui qui est capable de chanter avec douceur aussi bien qu’avec puissance sera capable d’émouvoir bien davantage son auditoire !

Pour la batterie c’est la même chose. Un batteur qui frappe toujours de la même manière, c’est ennuyeux.

Il est absolument essentiel de savoir jouer des coups forts aussi bien que des coups faibles.

Bienvenue dans l’univers des nuances 🙂

Aujourd’hui on s’attaque aux accents qui font partie de cette grande famille des nuances.

Accent – définition et notation

Un accent est un coup joué plus fort que les autres.

Sur les partitions, il est représenté par le symbole « > » au-dessus de la note.

Exemple d’accent sur la première note de chaque temps :

11

Voilà ce que ça donne :

 

Les accents, pour quoi faire ?

Plutôt que de faire de longs discours, je vous propose d’écouter un fill sans accent :

 

Et le même fill avec accents :

 

Evidemment, on peut préférer le premier fill dans certains cas… tout dépend de la musique que l’on joue.

Mais de manière générale, le deuxième fill accentué groove bien plus.

Pourquoi ?

Parce que les accents créent une mélodie au sein du fill.

 

Les accents en pratique

Dans la vidéo qui suit, vous allez découvrir comment travailler les accents puis les intégrer dans 3 fills.

Il est recommandé de réaliser tous les exercices de la vidéo en commençant également avec la main gauche.

Rappelez-vous : le critère de réussite n’est pas la vitesse mais la différence d’intensité entre vos accents et vos coups normaux.

 

Cliquez ici pour obtenir les partitions des exercices

 

Pour aller plus loin

Dans cet article, nous nous sommes limités à l’application des accents dans des fills, mais vous pouvez bien sûr les intégrer dans vos rythmes.

Saviez-vous qu’on peut jouer des accents sur le charleston ?

 

Et vous, utilisez-vous les accents dans votre jeu ? Répondez vite en commentaire !

10 réflexions au sujet de “Les accents et nuances à la batterie

  1. Bonjour à tous les batteurs,

    ce matin j’ai découvert avec plaisir qu’un nouvel article venait d’être publié par notre cher Laurent… « les accents » : très intéressant en effet comme sujet, car cela transforme complètement la couleur d’un morceau et cela permet au batteur de faire ressortir sa sensibilité. Quand on a un peu l’habitude de jouer, on a tendance à mettre des accents de manière assez naturel, mais c’est bien de rappeler les fondamentaux… et de proposer des exercices ou les accents ne sont pas forcément là ou on les aurait mis spontanément…
    Concernant le fill 3 (niveau avancé), Laurent a glissé le doigté à utiliser pour nous faciliter la tâche, car si vous observez bien, les accents tombent sur tous les coups frappés avec la main droite (ou gauche pour moi qui suis gaucher)… Merci Laurent et je retourne m’entrainer si je veux t’envoyer un de ces jours une vidéo du résultat…

    Répondre
  2. Bonsoir à tous,

    Voici une vidéo vraiment plaisante et des exercices qui sont franchement nécessaire pour bien sentir les nuances. J’ai pris le temps de travailler ça aujourd’hui mais les fills j’ai rien compris… J’y arrive vraiment pas 🙁 Et oui ça peut paraître étrange mais ça veux pas passer.

    En fait, pour y avoir réfléchi c’est le flux en « double croche » qui me fait drôle… C’est pas simple à expliquer.

    Je vais m’y remettre un autre jour et ne garder que le tempo à 40 et surtout imprimer les relevés !

    Pour les exercices sur les accents ça passe bien car j’avais déjà travaillé tout ça et aussi bien à droite qu’à gauche. Le plus difficile c’est la 2ème double elle est vraiment du genre « casse bonbons » à placer mais en travaillant lentement ça va 🙂

    Merci vraiment pour tes vidéos, franchement ça fait du bien de revenir à des bases comme celle-ci ! Bravo à toi

    François

    Répondre
    • Salut François
      Carrément d’accord : c’est le deuxième double croche qui est plus difficile à accentuer dans les exercices !
      Bon et pour les autres fills, tu t’en es sorti ? 🙂

      Répondre
  3. Merci Laurent pour cette excellente leçon.
    pour le fill « avancé », je m’en sors à peu près en ayant défini la double croche au métronome comme mesure, sinon j’ étais toujours en retard.
    Pour ma part c’est le passage du premier groupe de 4 au deuxième qui m’a posé problème car je perdais toujours la mesure après le premier coup de grosse caisse.
    ça prend du temps d’avoir ce fill dans la tête et de le sentir au bout des baguettes.
    Bravo Laurent! pour la qualité de tes vidéos et explications.
    Merci encore!
    Philippe

    Répondre
    • Salut Philippe !
      Eh oui pas évident le dernier, car la grosse caisse sur le temps 2 crée une sorte de décalage.
      En effet il faut prendre le temps de bien l’entendre.
      Car un rythme ou fill qu’on arrive pas à entendre ou à chanter, on arrivera pas à le jouer (ou mal) !
      a bientôt !

      Répondre
  4. Super ce cours sur les accents. Je pense que je les pratique assez instinctivement mais cela méritait tout de même de m’y arrêter pour essayer de théoriser un petit peu tout cela.

    Merci encore.

    Répondre
    • Merci pour le commentaire.
      Eh oui, quand on a une certain pratique de la batterie, les accents sont assez intuitif. Car quand on essaye de rejouer des morceaux connus, on va instinctivement reproduire les accents.
      A bientôt !

      Répondre
    • dans l’article il y a un lien « Cliquez ici pour obtenir les partitions des exercices ».
      Ce lien ouvre un fichier pdf que vous pouvez sauvegarder sur votre ordinateur.
      Ensuite vous pouvez l’ouvrir et l’imprimer comme vous imprimeriez n’importe quel document.

      Répondre

Laisser un commentaire