Castle In The Snow - The Avener2

Comment Jouer SIMPLE et EFFICACE ? La réponse avec Castle In The Snow – The Avener

Quand on apprend à jouer des ghost notes, on en met partout
Quand on apprend à jouer des fills qui ont de la gueule, on en met 10 fois trop

Eh oui, c’est la nature humaine… quand on a travaillé dur pour quelque chose, on aime bien que ça serve !
Oui sauf que… malheureusement ça ne sert pas toujours la musique au mieux.

Alors comment faire pour jouer des choses SIMPLES et EFFICACES sans trop en mettre ?
(Mais en mettant un peu quand même 😉 )

La réponse avec ce groove… d’électro !

Je crois que c’est la première fois que je vous présente un groove issu d’un morceau électro.

Mais détrompez-vous, l’électro c’est pas forcément « Boum Boum Boum Boum », ça peut être très fin.

Jugez plutôt avec le morceau Castle In The Snow de l’artiste The Avener qui a beaucoup à nous apprendre…

 

 

Et vous ?

Avez-vous tendance à trop en mettre ?
Ou au contraire, avez-vous réussi à développer un jeu simple et efficace ?
Dites-moi tout en commentaire ! J’aimerais bien avoir votre avis la-dessus 🙂

Vous débutez à la batterie ?
Vous ne savez pas par où commencer ?
Cliquez sur le bouton ci-dessous

 

 

49 Commentaires

  • Jérôme

    12 novembre 2015

    Bonjour Laurent,

    Merci pour cette vidéo encore une fois très instructive.

    Cordialement,

    Jérôme

    Répondre Répondre
    • Georges

      16 novembre 2015

      Salut Laurent

      Toujours du grand art dans ta façon de découper les choses afin que l’on puisse mieux les assimiler. En plu tu as toujours des sons super sur ta batterie électronique, quel est ton secret moi je n’arrive pas à avoir un rendu aussi top.
      En tout cas continue comme ça c’est toujours du tout bon.

      Répondre Répondre
  • Cédric

    12 novembre 2015

    Bonjour Laurent,

    Merci pour cette nouvelle vidéo. Morceau simple en effet, mais c’est souvent les plus difficiles à jouer, il faut que ça sonne et que ça groove.
    Perso, étant débutant, j’ai la fâcheuse tendance à en mettre des caisses un peu partout, (en plus de jouer fort et avec peu de nuances… ça mériterait un sujet, tiens ! 😉 ) mais ta vidéo sur les fills m’a fait prendre conscience d’une autre façon d’aborder les choses, plus simple, plus construite.

    Le pattern que tu proposes est très intéressant dans sa construction, (j’aime pas le morceau en lui-même), je comprends tout à fait ton message, ça donne des idées et c’est l’essentiel.

    Comme d’habitude, excellent boulot, tes p’tits ratés à la fin montrent bien que ça demande du temps et donc, merci encore une fois de prendre le temps de partager tes connaissances.

    Répondre Répondre
  • claude

    12 novembre 2015

    encore tres pertinant ! merci laurent

    Répondre Répondre
  • Fernando

    12 novembre 2015

    Salut Laurent
    Merci pour ce morceau que j’ai justement commencer à travailler la semaine dernière.

    Répondre Répondre
  • olivier

    12 novembre 2015

    Merci Laurent pour tes explications SIMPLES ET EFFICACES

    Répondre Répondre
  • philou

    12 novembre 2015

    Salut Laurent….super tok…g pas encore essayer a 98 bpm mais y doit etre sympa a jouer….en meme temps y change un peu de l habituel tempo rock/pop….on y va,on y va…..en meme temps ça permets de se calmer un peu et de se recadrer sur les fondamentaux….simple,efficace et plaisir…..voilà journée drummistik…..a plus Laurent… merci

    Répondre Répondre
  • Angélique

    12 novembre 2015

    Bonjour Laurent,
    Je pense que tout dépend de notre style de jeu et de notre vision. J’ai visionné des covers de batteurs qui ressemblaient davantage à des démonstrations techniques : ghost notes à tout va et je te mets des breaks partout.. bref, le morceau ne ressemblait plus à rien au final.(comme jouer les majorettes avec ses baguettes toutes les 5 minutes, bonjour la frime…c est un autre débat 🙂 ) A chacun son style.
    Pour ma part, ce que je recherche c’est avant tout la musicalité. Apporter des nuances à mon jeu, de la subtilité…un juste équilibre en tenant compte de mon niveau batterie. Et d’ailleurs, je souhaiterais rebondir sur un ancien article :  » la technique est seulement un moyen au service d’une fin : la musique » Ma reference Steve Gadd.
    En ce qui me concerne, j’ai tendance à jouer fort au fil d’un morceau, parce que je laisse éclater mes émotions. Ca c est une autre histoire
    Je préfère jouer simple et efficace
    Je ne joue pas de la batterie pour taper, je joue de la batterie pour jouer de la musique.
    merci pour cet echange
    bonne journee
    Angelique

    Répondre Répondre
    • philou

      12 novembre 2015

      super ta réponse Angélique,j’aime beaucoup ta philosophie de l’instrument et de la zik en particulier que tu décris,bravo et a plouche…..philou

      Répondre Répondre
      • Angélique

        12 novembre 2015

        Merci 😉

        Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      13 novembre 2015

      Bonjour Angélique,
      Je ne peux qu’être d’accord !
      Pour les autres lecteurs, je crois que tu fais allusion à cet article : http://batterieenligne.fr/musicalite/

      Répondre Répondre
      • Angélique

        13 novembre 2015

        C’est bien ça 🙂

        Répondre Répondre
  • Joel

    12 novembre 2015

    Merci Laurent pour ces petites demos, j’ai justement travaillé le cross stick hier, sans trop savoir comment faire.Maintenant c’est chose presque acquise.
    Simple en explication, exactement ce qui nous permet de progresser sans se lasser;Encore merci
    Le betisier n est pas mal non plus !!!

    Répondre Répondre
  • Philippe

    12 novembre 2015

    Bonjour Laurent,
    Encore de l’excellent travail.
    Pour ma part, je suis pour un jeu assez soft, pas trop chargé. Les musiciens en général préfèrent cela d’un batteur, mais bien sûr cela dépend du morceau.
    Merci encore pour bons conseils.
    Philippe

    Répondre Répondre
  • Joshcaliss

    12 novembre 2015

    Nickel , du groove , de la musicalité , ce qui manque et ce que cherchent tous siccos qui se respectent. ‘.En tant que débutant ce que l on me reproche souvent. Ce que j avais aimer dans l exo sur pink et la cloche. Perso Je bosse ca en ce moment un peu dans la même configuration avec le groupe deftones , my own summer ( shove it ) , avec plus de grosse caisse et de punch . Mais quand même pas mal subtil. Je pense que tu connais 😉
    Merci encore pour le boulot et si tu as en a d autres en stock je suis preneur …
    Ps : ca faisait longtemps que y avait rien eu ou c est moi ?

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      13 novembre 2015

      my own summer ( shove it ), oui je connais. Simple et efficace aussi ! Très bon batteur.
      Sinon y a un autre groove de deftones que j’adore dont j’avais parlé ici : http://batterieenligne.fr/7-rythmes-favoris-batterie/

      Répondre Répondre
      • Joshcaliss

        14 novembre 2015

        Oui c est vrai , il me semblait bien . Concernant tes groove préféré ,Tu as fait un cours sur smell, take five etc ‘j attends celui sur around the fur avec hâte

        Répondre Répondre
      • Joshcaliss

        14 novembre 2015

        Un hommage pour le bataclan , il devait passer ce soir.

        Répondre Répondre
  • Nicole

    12 novembre 2015

    Bonjour Laurent. Merci beaucoup pour cette vidéo. Justement, j’adore ce morceau et j’ai récupéré ma batterie de mon ancienne maison. Donc, je m’y remets 🙂

    Répondre Répondre
  • Oga

    12 novembre 2015

    Salut…merci Laurent c est super se ritme…Oga Italy..

    Répondre Répondre
  • roland

    12 novembre 2015

    Bravo encore une super vidéo qui rend simple ce qu on crois difficile.
    Merci a toi pour ce travail.

    Répondre Répondre
  • Manu

    12 novembre 2015

    Merci Laurent, toujours un très beau travail avec des explications progressives et détaillées. C’est clair pour nous.
    Bel exemple avec The Avener, d’ailleurs l’album entier est vraiment bien.
    Pour la leçon, oui c’est vrai il faut garder un jeu simple, aéré, efficace et ne pas se noyer dans la démonstration si on n’a pas le niveau ( Denis Chambers lui il peut …mais avec le type de musique qui va avec) et surtout que le batteur se mette à la disposition de la musique, sinon cela nuit à la musicalité du morceau.
    Quoi de plus merveilleux que d’écouter Dédé Ceccarelli jouer en osmose totale avec la mélodie!
    A très vite

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      13 novembre 2015

      Oui très juste pour Denis Chambers ! (D’ailleurs pour certains styles/musiques, « trop en mettre » c’est accepté ;-))
      Pas écouté le reste de l’album de The Avener. J’y jetterai une oreille !

      Répondre Répondre
  • pascal

    12 novembre 2015

    MERCI trop cool

    Répondre Répondre
  • Régis

    12 novembre 2015

    Bonjour Laurent,
    Un très bon sujet. De plus c’est un morceau que je me suis mis de coté car je le trouve vraiment super.
    Merci encore.
    Régis.

    Répondre Répondre
  • -pascal-

    12 novembre 2015

    bonsoir LAURENT un grand merci pour cette vidéo ,, LAURENT .Cordialement .Pascal .

    Répondre Répondre
  • Paul

    12 novembre 2015

    Salut Laurent, et tout le monde!! 🙂 , vidéo sympa , simple et efficace. J’aime bien le rythme , ça groove sans qu’il y ai trop de ghost notes et de charlé, parfait pour jouer en toute simplicité avec du groove !
    A bientôt.
    Paul

    Répondre Répondre
  • Mario

    12 novembre 2015

    Bonjour tout le monde.

    Salut Laurent, très drôle à la fin.

    En effet pas très compliqué mais par contre très belle effet. Je ne connaissais pas la chanson mais elle me semble intéressante à pratiquer.

    Merci pour ce vidéo.

    Répondre Répondre
  • Cassandra Cérès

    12 novembre 2015

    Salut, je ne te cache pas que j’adore composer (car je fais de la MAO, et pas de batterie en vrai) des parties de batterie assez complexe, très technique même : roulement de double grosse caisse, blast beat, triolets de doubles croches, etc. J’aime bien qualifier ma boite à rythmes de « complètement folle » ^^
    Mais je veille tout de même à ne pas faire que bourriner, je mets des silences où il faut, quelques mesures sans aucune note de percussion, j’arrive à garder un rendu musical malgré la complexité des parties de batterie.

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      13 novembre 2015

      Salut Cassandra,
      Ah mais tu as tout à fait le droit !
      Il y a certains morceaux qui peuvent nécessiter des rythmes complexes.
      Le seul truc, c’est que c’est toujours sympa d’équilibrer les notes et les silences. Chose que tu fais déjà, donc tout va bien 🙂

      Répondre Répondre
  • jc

    13 novembre 2015

    slt LAURENT TU M A FAIT RIRE AVEC LE BETISIER…PAS EVIDENT!!! tres bon le morceau comme tjrs aplus..

    Répondre Répondre
  • florent i

    13 novembre 2015

    merci Laurent, SIMPLE et EFFICACE! Enfin une vidéo qui aborde LE sujet qui pour moi est le propre même d’un BON batteur.
    Mon prof m’a toujours dis: « le morceau le plus dur du monde, c’est Billie Jean! »^^
    je le pense aussi!
    qu’en dites vous les amis?

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      13 novembre 2015

      Oui Billie Jean : sans doute le plus dur à tenir… sans s’endormir 😛
      Je plaisante mais en effet, simplicité ne veut pas forcément dire facile à jouer.

      Répondre Répondre
      • florent i

        13 novembre 2015

        oui voilà, c’est l’idée^^.
        J’ai vu et lu beaucoup d’interview de batteurs et très souvent passé un certain age ou un certain nombre d’années de pratiques beaucoup disent la même chose grosso modo:  » quand j’étais jeune j’en faisais des tonnes, j’en mettais partout, et maintenant plus les années passent plus je vais à l’essentiel, je simplifie et garde le meilleur pour servir la musique »…
        Mais le phénomène se produit en fait dans toute les activités, ça s’appel l’EXPERIENCE… ou la vieillesse pour certains^^.
        J’ai que 28 ans, ça fait des années que j’ai pris conscience de ça, et pourtant, toujours difficile à mettre en pratique… me tarde d’être vieux!

        Répondre Répondre
  • Séb

    13 novembre 2015

    Simple, efficace et complet. Bravo Laurent !
    Merci aussi pour ce bêtisier, il est le bien venu !! Et jai tout de suite pensé : il est à la hauteur de mon jeu.. Fausses notes et entrecoupés !

    Répondre Répondre
  • Fab

    13 novembre 2015

    Salut Laurent
    une fois de plus bravo et merci. Les choses les plus simples sont les meilleurs et quel groove. Et un bonus pour le rush de fin. Je suis fan.
    Biz
    Fab

    Répondre Répondre
  • jean luc

    13 novembre 2015

    Bonjour Laurent,
    merci pour cette vidéo et ce groove pas trop compliqué beau travail comme d’habitude. Cordialement Jean Luc.

    Répondre Répondre
  • Fredref

    13 novembre 2015

    Salut Laurent. Excellent ce rythme, simple et efficace. Pas la peine d’en faire des tonnes!!
    Merci pour le partage.
    Cdlt.

    Répondre Répondre
  • Henri

    13 novembre 2015

    Merci Laurent pour ces conseils utiles et surtout à mettre en pratique…
    La batterie c’est l’école de la rigueur…On peut se faire plaisir bien sûr, mais faut aussi servir la musique, avant son égo…

    Répondre Répondre
  • jean-marc

    13 novembre 2015

    Salut Laurent. Toujours aussi excellent. Simple et efficace … Tout ce que j’aime. Par contre j’ai du mal à avoir des cross-sticks sur ma roland TD4… Question de réglages sans doute ou un module un peu faiblard. En tout cas bravo et encore merci.

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      16 novembre 2015

      Salut Jean-Marc,
      Selon les batteries faut fouiller plus ou moins dans les réglages avancé.
      Sur la TD4 je me rappelle plus trop, mais il me semble qu’on peut régler la sensibilité de déclenchement du cross-stick et la puissance du son produit.
      Merci pour le reste 🙂

      Répondre Répondre
  • Jerome

    14 novembre 2015

    Salut Laurent, article essentiel pour tout drummer soucieux de servir la musique et non pas son ego. Trop de batteurs ne cherchent qu’à en mettre plein la vue sans se soucier des autres musiciens.
    Le rim knock est souvent l’idéal pour souligner certaines « phrases » de la musique et permet de pousser sa créativité à la grosse caisse par exemple.
    Bref, super vidéo comme d’hab et un gros big up pour le making of à la fin, c’est courageux et honnête de ta part Laurent et ça change des productions anglo saxonnes ou tout est géré au millimètre.
    Ça prouve que t’es humain, bref, comme nous
    Juste deux questions Laurent: avec quoi edites tu les partitions ? (Marre de faire ça au papier crayon…) et je voudrais te demander comment realiser le mouvement « heel toe  » sur grosse caisse ( tapez DRUMEO hell toe » sur Gogole)
    Allez, j’arrête !!!!!

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      16 novembre 2015

      Salut Jérôme,
      Merci pour ton commentaire !
      Pour répondre à ta question j’utilise musescore pour les partitions. Gratuit, très bien une fois qu’on l’a pris en main.
      Sinon pour le heel toe, c’est pas une technique que j’utilise, je suis pas le mieux placé pour en parler. Mais je note ta demande !
      A bientôt !

      Répondre Répondre
  • Barnabé

    21 novembre 2015

    Bonjour Laurent je me demandait quel logiciel utilisait tu pour mettre tes partition animé dans tes vidéo

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      23 novembre 2015

      Bonjour Barnabé,
      J’utilise un logiciel de montage vidéo (Final Cut Pro X). Je fais l’animation du curseur moi-même.

      Répondre Répondre
  • David

    23 novembre 2015

    bonjour, parfait ce tuto, d’ailleurs non content de le bosser (pas aussi facile que la partoche ne semble présager 🙂 nous l’avons prévue dans la setlist de mon groupe… dans le meme esprit simple et terriblement efficace je vous conseille « give it up » de big soul (cet album est enorme d’ailleurs) que nous jouons egalelement; un bon blues au tempo lent et avec des fills et des breaks tout à fait abordables pour des débutants comme moi… voici le lien
    https://youtu.be/Z4uutA9WGfA

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      23 novembre 2015

      Salut David,
      Merci pour ton commentaire et ton partage !
      Paradoxalement, pas évident de jouer à des tempos lents …

      Répondre Répondre
  • stehane

    25 novembre 2015

    c’etais tres bien sympa le morceau et simple comprendre merci a bientot

    Répondre Répondre
  • Aurelien Knaub

    20 mai 2016

    J’aime beaucoup ce format, de choisir un morceau et d’analyser pourquoi il fonctionne.

    Avec Mickael Jackson aussi on a très souvent des rythmes pas très compliqué, mais pas toujours facile à bien faire sonner, et qui fonctionnent incroyablement bien.

    Less is more =)
    Aurelien Knaub Articles récents…Raphael Mercier (Mass Hysteria) nous apprend à jouer simple et puissantMy Profile

    Répondre Répondre

Ecrire un commentaire

* Champs obligatoires

Vous avez un blog ? Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article