Comment agrémenter vos fills avec la méthode « Dynamic Linear Phrases » de Mike Johnston

Mike Johnston est un batteur américain qui a commencé à jouer à l’âge de 5 ans. Il est passé par de nombreuses écoles et de nombreux studios avant de se donner pleinement à l’enseignement de l’instrument. Son site, http://www.mikeslessons.com/, regorge de cours de tous niveaux en vidéo. Cependant, les vidéos sont en anglais.

Aujourd’hui l’objectif est la présentation d’une de ses méthodes : la « Dynamic Linear Phrases ».

Voici un exemple de fill basé sur cette méthode :

 

Note de Laurent : cet article a été rédigé par François (lire sa présentation). Merci à lui pour son partage !

Présentation

La méthode de Mike Johnston est basée sur 4 groupes de notes en binaire et 4 groupes de notes en ternaire. Une fois que les groupes sont bien intégrés, les exercices ont pour objectif de combiner les groupes. Découvrons sans plus tarder la « Dynamic Linear Phrases ».

 

Groupe de notes en binaire (débutant)

Par convention D est la main droite, G la main gauche et K la grosse caisse (Kick).

groupe de notes en binaire

Voici les 4 groupes de notes binaires présents dans ce concept. Il faut ici travailler avec beaucoup de patience et de maitrise. En effet, il faut s’appliquer sur l’accentuation. Pour simplifier, tous les coups joués à la main droite sont accentués. Respectez bien les doigtés présents sur les relevés et imprégnez-vous de chaque groupe de manière indépendante avant de commencer les exercices.

 

Exercice 1 : 3-3-3-3-4

On va maintenant combiner les groupes présentés. Voici le relevé de l’exercice qui va comporter sur une mesure 4 fois le groupe de 3 notes puis 1 fois le groupe de 4 notes.

Exercice 1

Vous devez avoir compris maintenant l’idée de ce concept. Alors que faut-il travailler ? Tout d’abord votre débit doit être fluide, c’est pourquoi un travail avec un métronome à un rythme lent vous permettra de bien placer vos différents coups. N’allez pas trop vite, c’est souvent le même conseil à chaque fois, et n’oubliez pas que le corps a besoin d’appréhender les choses. Il est d’ailleurs mis à rude épreuve ici alors concentrez vous sur votre gestuelle. Une bonne coordination des bras et des pieds vous aidera à bien passer ce fill.

Voici l’exercice au tempo 60 puis au tempo 90.

 

Exercice 2 : 4-5-4-3

Vous avez bien compris le fonctionnement, alors dans cet exercice on va jouer un groupe de 4 notes suivi d’un groupe de 5 notes puis un groupe de 4 notes pour finir avec un groupe de 3 notes. Voici le relevé de l’exercice.

Exercice 2

Dans cette « phrase » il faut être une nouvelle fois bien précis dans votre débit et surtout bien dissocier les groupes c’est l’objectif de cette méthode.

Voici l’exercice au tempo 60 puis au tempo 90.

 

Exercice 3 : 6-4-6

On continue avec ce dernier exercice qui cette fois-ci va vous faire travailler 1 groupe de 6 notes, 1 de 4 et un autre groupe de 6.

Voici le relevé de l’exercice.

Exercice 3

La concentration doit être axée ici sur l’accentuation. Il faut être précis dans le placement des coups forts. Souvenez-vous qu’il faut accentuer les coups joués à la main droite.

Voici l’exercice au tempo 60 puis au tempo 90.

Vous pouvez bien entendu combiner les groupes à votre convenance. Vous avez 16 notes à jouer dans une mesure alors vous imaginez bien l’ensemble des combinaisons possibles !

 

Maintenant, baladez-vous sur la batterie !

Une fois que vous êtes à l’aise, vous pouvez commencez à remplacer les caisses claires par d’autres éléments : toms, charleston, bref… ce que vous voulez !

La seule chose qui ne doit pas changer : les accents.

Voici le relevé du fill présenté en introduction de cet article :

fill bonus

Comme vous pouvez-le constater, il s’agit d’un 5-5-3-3.

 

Allez plus loin avec les groupes de notes en ternaire (avancé)

On va aborder les groupes de notes en ternaire. Ils sont également au nombre de 4.

Groupe de notes en ternaire

Le doigté et le schéma des groupes en ternaire sont identiques aux groupes binaires. Nous allons maintenant voir des exercices avec des combinaisons.

 

Exercice 4 : 3-3-6-3-3-6

Voici le relevé de l’exercice.

Exercice 4

Nous sommes ici dans un schéma difficile car il va falloir passer d’un débit binaire à un débit ternaire. Le débit ternaire est rapide et il va falloir jouer encore plus lentement ici que dans les premiers exercices. Écoutez bien l’exercice avant de vous lancer.

L’exercice est au tempo 50.

 

Exercice 5 : 6-5-4-3-6

Voici le relevé de l’exercice

Exercice 5

Vous êtes ici face à un exercice complexe. En effet vous allez être confronté à l’utilisation des 4 groupes dans une même mesure. Il faudra travailler ça avec beaucoup de patience et surtout très lentement. Le débit de sextolet et un débit qu’il faut maitriser avant de se lancer dans ce type d’exercice alors ne sautez pas les étapes.

Voici l’exercice au tempo 50.

 

Voilà nous en arrivons à la fin de cette séance de travail. Vous avez ici de quoi enrichir votre jeu et surtout de travailler votre mémoire et l’accentuation dans des groupes de notes assez simples d’accès. C’est la combinaison des groupes qui fait la richesse de cette méthode.

Alors maintenant, à vous de jouer ! Assemblez vos propres groupes et orchestrez-les sur différents éléments de la batterie pour créer vos propres fills.

 

Cliquez ici pour obtenir les partitions des exercices

 

Avez-vous trouvé cette méthode intéressante ? Allez-vous exploiter cette technique pour améliorer votre jeu ?

 

Si vous avez des remarques ou des questions, n’hésitez pas à commenter cet article.

 

16 Commentaires

  • muluguetta

    13 octobre 2013

    Merci François pour cette présentation.

    Je ne connaissais pas cette méthode et je vais la tester de ce pas… Pour ma part, il est vrai que j’ai tendance à reproduire un peu toujours les mêmes fills, donc je vais tenter d’innover grâce à toi et je te tiens au courant du résultat… encore merci à toi! (et à Laurent indirectement)

    Répondre Répondre
  • françois

    13 octobre 2013

    Merci beaucoup Muluguetta pour ton retour,

    C’est intéressant de partager et d’avoir des retours sur les articles. Il ne faut pas hésiter à dire si ça passe ou pas et si il y’a des difficultés non évoquées dans l’article. De plus, tu as le droit d’avoir une envie particulière et qui sait peut être qu’il y aura un article pour répondre à ton attente 🙂

    Cette méthode est vraiment intéressante et elle permet d’élargir le panel de fill et on peut changer et varier un peu les styles. Plus la peine de « remplir » 4 temps en double croche pour faire le malin, on peut maintenant aller plus loin et finalement avec peu de matière. Juste une méthode, une « phrase » et le tour est joué !

    Merci à Laurent une nouvelle fois de m’ouvrir son blog pour vous faire partager tout ça ! C’est un réel plaisir.

    François

    Répondre Répondre
  • chris

    13 octobre 2013

    Super intéressant et agréable à l’écoute; va falloir bosser car le débit et l’enchainement risque de me poser quelques soucis. Rendez vous dans quelques jours pour mesurer les progrès.
    Merci pour cette découverte.

    Répondre Répondre
  • françois

    14 octobre 2013

    Bonjour Chris,

    Un seul conseil c’est de jouer chaque groupe de manière totalement indépendante et de les maitriser complètement avant de commencer à vouloir les enchainer. C’est un peu comme si tu voulais commencer à écrire sans apprendre l’alphabet 🙂

    Bon courage en tout cas ! Et rendez vous dans quelques jours pour savoir où tu en es et comment tu as appréhender tout ça.

    François

    Répondre Répondre
    • chris

      14 octobre 2013

      François
      simplement pour info :
      l’exercice n°3 comporte une petite erreur sur la partition imprimable ;l’exercice doit se terminer par une caisse claire en (6)

      Répondre Répondre
  • françois

    14 octobre 2013

    Merci Chris pour ton retour.

    Je fais le nécessaire pour que ce soit corrigé.

    François

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      14 octobre 2013

      Ayé corrigé !

      A part ça, en tant que lecteur j’ai adoré cet article ! Merci François ! 🙂
      Depuis que je l’ai lu, je me mets régulièrement à la batterie pour essayer d’imaginer de nouveaux fills.
      Que du bonheur !

      Répondre Répondre
  • françois

    14 octobre 2013

    Merci Laurent,

    C’est en effet une méthode super agréable et Mike Johnston est un sacré pédagogue ! Il ne manque pas d’idée pour ouvrir les horizons de jeu. C’était vraiment chouette de trouver cette méthode et de la partager.

    Je vais travailler aussi je trouve ça tellement intéressant de sortir des plans classiques !

    François

    Répondre Répondre
  • Florent

    14 octobre 2013

    Y’a du boulot, je ne maitrise que le premier…
    très bon job les gars^^

    Répondre Répondre
  • CLAUDE

    15 octobre 2013

    Bonjour François,

    Tes exercices sont toujours aussi excellents…comme ceux de Laurent d’ailleurs 😉
    Merci pour votre investissement 🙂
    Reste plus qu’à trouver le temps nécessaire pour travailler tout ça…C’est déjà pas facile pour moi de m’investir à 100% sur les cours de batterie que je prends.
    D’ailleurs, j’ai cru comprendre qu’il valait mieux travailler par petites périodes (genre 15/20mms) par jour, que de s’acharner sur les toms pendant plusieurs heures le week-end…
    Est ce vrai ?
    Que me conseilles-tu en terme de charge de travail (l’idéal serait combien d’heures de travail perso par semaine ? )

    A bientôt !
    CLAUDE.

    Répondre Répondre
  • françois

    15 octobre 2013

    Bonsoir Claude,

    Je ne suis pas très bien placé pour donner des conseils sur le temps à passer derrière les fûts. J’ai du temps et j’en fait plus que de raison mais je profite de ce temps pour me donner à fond à cette passion ! Je dirais qu’il faut savoir partager ses séances. Je m’explique, une séance de travail pur (rudiments, coordination, méthode, batterieenligne.fr :p…) c’est bien mais il faut aussi se faire plaisir en jouant sur la musique que l’on aime ! Après chacun à un rythme de travail et ses objectifs.

    1h par jour ce serait nickel je dirais comme programme avec des séances bien définies. Ce n’est pas évident à mettre en place je pense… Laurent a sûrement une vision plus pédagogique de la chose. Attendons son avis 🙂

    François

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      17 octobre 2013

      Salut Claude, François,

      Je viens compléter l’avis de François.
      Déjà je confirme qu’il vaut mieux jouer un peu tous les jours que beaucoup le week end.
      D’ailleurs, ça vaut pas que pour la batterie, mais pour n’importe quelle activité d’apprentissage je pense…

      Quant au temps à passer chaque jour à la batterie, eh bien le maximum tant qu’on y prend du plaisir 🙂
      Difficile de donner un nombre d’heure idéal. Tout dépend de l’importance que tient la batterie dans nos vies, ce qu’on a envie d’en faire…

      Sinon je rejoins François : il faut savoir partager ses séances. Commencer par ce qu’on aime un peu moins (5-10 minutes de rudiments et exercices divers). Et terminer en se faisant plaisir.

      Voilà, bonne soirée !

      Répondre Répondre
  • CLAUDE

    18 octobre 2013

    Bonjour Laurent et François,

    Merci pour vos réponses qui me rassurent sur l’organisation de mon apprentissage de la batterie !
    C’est exactement ce que je fais depuis 6 mois.
    Et même que je prends beaucoup de plaisir à travailler les rudiments (en ce moment les roulés) 🙂

    Bon week-end à tous.
    CLAUDE.

    Répondre Répondre
  • Stéphane Boutinaud

    23 octobre 2013

    Bonjour,

    Si cette méthode pour créer des fills vous intéresse, sachez qu’elle a été enseigné par Gary Chaffee à des batteurs tels que Steve Smith ou Vinnie Colaiuta à la Berklee de Boston.

    Je pense qu’il a été le premier à écrire un méthode la dessus, méthode que l’on trouve sur le net…

    Stéphane
    Stéphane Boutinaud Articles récents…Le dimanche quand je m’ennuie!My Profile

    Répondre Répondre
  • Jules

    28 janvier 2014

    Salut à tous, super intéressant mais j’aurais tout de même une petite question! Est-ce là, les seuls exercices ou existe t-il une méthode complète éditée? Merci par avance pour vos réponses!

    Répondre Répondre
  • François

    29 janvier 2014

    Bonjour Jules,

    Content que tu aies trouvé cet article intéressant. Je comprends ta question et même si il n’existe pas de méthode à part entière tu as tout un tas de vidéos sur le site : http://www.mikeslessons.com/

    Cependant je pense qu’avec les éléments de l’article tu peux créer tes propres possibilités et dés lors que tu en auras fait le tour tu pourras chercher d’autres leçons sur le site (payante…).

    Bon courage et merci pour ton retour.

    François

    Répondre Répondre

Ecrire un commentaire

* Champs obligatoires

Vous avez un blog ? Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article