Analyse du fill d’intro de L’homme Pressé — Noir Désir

Analyse du fill d’intro de L’homme Pressé — Noir Désir

Dans cette vidéo :
➜ Comment développer votre oreille
➜ Comment déterminer le nombre de notes d’un fill à coup sûr
➜ Etude de cas à l’appui : le fill d’intro de « L’Homme Pressé » (Noir Désir)

Est-ce que ce format vidéo vous a plus ?
Répondez en commentaire ci-dessous !

Le lien vers l’atelier :
➜ Atelier « 4+1 applications pour démystifier les triolets »

54 réflexions au sujet de “Analyse du fill d’intro de L’homme Pressé — Noir Désir

  1. Bonjour Laurent
    Format très intéressant qu’il faudrait appliquer sur un morceau complet en plusieurs étapes et ceci plusieurs fois dans l’année pour vraiment bien nous apprendre à analyser le jeu du batteur dans un morceau de musique

  2. Salut Laurent,

    Génial ! Une autre très bonne façon d’appréhender l’instrument, de progresser et peut être une bonne approche pour ceux qui n’aiment pas le solfège.
    Comment faire pour décripter des séquences de notes très rapides sans logiciel ? dans la voiture par exemple …

    Musicalement,
    Jean-Philippe

    • Salut Jean-Philippe,
      Bonne question.
      Sans logiciel, pas de miracle…
      ➜ Soit tu as l’expérience et alors tu peux décrypter à la volée (ou éventuellement avec plusieurs écoutes)
      ➜ Soit tu n’as pas assez d’expérience et alors : impossible…

  3. Sensationnel, une fois de plus! Le piège avec toi est que tout a l’air tellement simple et évident. Et en même temps tu nous donne le chemin et la grande envie d’y arriver. Je vais appliquer ce que tu nous expliques sur l’intro batterie de « 50 ways to leave your lover » de Paul Simon. Un vieux rêve.
    As tu fait – ou prévu de faire – un tuto sur comment dominer, voire transformer en énergie, ce stress qui nous fait oublier nos fills, qui nous fait accélérer ou ralentir, qui nous empêche de compter et jouer en même temps, etc, etc?

    Merci encore

  4. Super Laurent,
    si c’était possible d’avoir un tuto pour apprendre à jouer la totalité de ce morceau que j’adore, ça serai génial!
    encore merci 🙂

  5. Ca c’est TOP car c’est exactement ce que mon prof me fait faire (ou plutôt tente de me faire faire) en ce moment et c’est une grosse galère pour moi ! Je n’entend rien !!! C’est juste un travail horrible pour moi car j’écoute des dizaines de fois le morceau (en l’occurence Natural High Vanessa Paradis/Lenny Kravitz pour le morceau de cette semaine) et j’entend des choses différentes à chaque écoute je perds patience à cet exercice franchement.

    En plus c’est très important je pense ce genre d’exercice car les partitions batterie sont difficiles à trouver et il y en a peu au final (songbook très, trop souvent pour piano guitare chant la grande majeure partie du temps).

    Merci pour cette vidéo hyper intéressante ENCORE !!!

    • Super que tu prof te fasse travaille ton oreille !
      Car finalement le rôle d’un prof, c’est de permettre à son élève de voler de ses propers ailes, n’est-ce pas ?
      Alors oui au début c’est pas évident. On n’entend pas grand chose.
      Mais au fur et à mesure qu’on apprend de nouvelles choses, on est capable de les entendre en musique.
      Pas grave, si tu n’entends pas la même chose à chaque écoute. C’est normal. Ton oreille est en train de se faire. Patience !!

    • Bonjour Nathalie. Je me retrouve vraiment dans ton discours. C’est un travail que je fais également constamment car avec mon prof c’est 0 partition. Je fais donc des heures d’analyse de morceaux et avec beaucoup de difficultés à déchiffrer.

      • Bonsoir Géraldine et Laurent !
        Je pense que le pire à entendre ce sont les coups de grosse caisse souvent occultés par la basse enfin c’est ce qui me pose le + de problèmes pour l’instant, alors je vais sur le net voir les versions live des morceaux que me donne mon prof à déchiffrer et là parfois les coups de grosse caisse sont mieux discernables voilà un petit conseil si celà peut t’aider Géraldine !
        Et deuxième conseil c’est non pas d’écouter la batterie mais tout ce qui se passe autour, les tourneries des autres instruments ce qui parait-il aide à comprendre ce que fait la batterie … alors cette partie est encore très sombre pour moi j’avoue … du mal à trouver les mises en places, les pêches … bref je ne suis pas au bout de mes peines je crois.
        Il y a environ 2 mois que j’ai commencer à déchiffrer et peu de progrès selon moi pour le moment … la patience n’étant pas mon fort !

        Laurent, je ne sais pas si tu connais le morceau que j’ai cité « Natural High » de Vanessa Paradis/Lenny Kravitz mais je me demande encore s’il est en binaire ou ternaire alors que je n’ai aucun soucis d’habitude pour différencier l’un de l’autre !
        Dans ce morceau les petits breaks sonnent ternaire, et le rythme principal est binaire enfin c’est vraiment un morceau compliqué à saisir … il est syncopé sur tous les coups de caisse claire ca c’est certain mais que se passe t’il sur les breaks ? Je cherche encore 15 jours que je suis dessus …

        • Tu as d’excellents reflex !
          Allez voir le live, c’est l’une des première chose que je fais lorsque je n’arrive pas bien à déterminer la batterie sur la version studio.
          Tout à fait d’accord avec la grosse caisse qui se confond parfois avec la basse.

          Pour Natural High, voilà la solution :
          On a une division des temps binaire.
          Mais une division des demi-temps, ternaire.
          Ca ressemble à ça : 1..et..2..et..3..et..4..et.. (les « . » étant les divisions intermédiaires)

          Quand il n’y a pas de contretemps, on a l’impression que c’est 100% binaire.
          Par contre lorsqu’il y a un contretemps (un coup de caisse claire entre 2 charleston), ce coup sera au 2/3 au lieu d’être à la moitié.

          Et les fills sont naturellement ternaires car on joue sur toutes les divisions du temps, donc ça fait 6 notes par temps.

          En espérant que ça t’aide

          • Bonjour Nathalie et Laurent,
            Laurent merci pour ta réponse. J’ai encore de progrès à faire car je ne perçois pas du tout le ternaire dans ce morceau.
            Nathalie accroche toi pour finir ton relevé, tu va y arrivé car tu avais quand même bien perçu les choses. Bravo.

          • Merci Laurent !
            Je vois à peu près le truc avec tes explications … Mince sacré bon batteur le Lenny pour avoir pensé un truc pareil !
            J’adore car ca groove un max de ce fait mais pas hyper simple à écrire en revanche.

  6. Très bien. Ca nous permet d’éduquer notre oreille et de tendre vers plus d’autonomie. Merci pour ces conseils super intéressants (comme d’hab!). Vivement la suite…

  7. Bonjour Laurent, très intéressent et surement pour les personnes qui commencent à déchiffrer personnellement je travaille avec un Tascam ce qui me permet aussi de ralentir la vitesse par 10% à la fois mais avec l’avantage que le son reste nickel.
    En tout cas bravo pour ce que tu nous apportes dans le travail de la batterie.

  8. On se sent plus impliqué dans la réalité de la musique – je m’explique : c’est moins « théorique ». Bravo et merci Laurent !

  9. Bonjour Laurent,

    Très intéressant ta démonstration en décomposant le Fill presque note par note et qui permet de comprendre le tempo à partir de la rythmique du morceau. Toutefois si on veut jouer les deux sextolets sur les toms, peut-on décomposer 4 triolets sur 4 toms ou 4 doubles croches sur 3 toms ?
    Par avance, merci pour ta réponse.

    Roland

    • Bonjour Roland,
      2 sextolets = 12 notes
      Effectivement, ces 12 notes tu peux les orchestrer comme tu le souhaites.
      Exemple :
      – 3 coups sur 4 éléments différents
      – 4 coups sur 3 éléments différents
      – etc.

  10. Salut Laurent. Pour répondre à tes attentes (à savoir les retours), je trouve ce format intéressant et une nouvelle fois clair. Je connaissais bien ces deux sextolets de doubles croches pour avoir déchiffré il y a quelques années (je pensais au début que c’était une demi triple croches + 1 triple croches sur 1temps et demi). En tout cas continue ce format. Je suis en école depuis 13 ans et j’ai jamais été autant motivé que depuis mes débuts dans la family et ma progression à été nette alors que je commençais à vivre sur mes acquis.bon courage ! Bertrand.D

  11. Super intéressant et nous responsabilise, puisqu’avec le temps et du travail cela devrait nous permettre de mieux identifier des morceaux. Merci Laurent

  12. Je ne vais pas être novateur par rapport aux autres
    Ce tuto est très intéressant comme les autres d’ailleurs
    Un grand merci Laurent

  13. Bonsoir Laurent
    Je trouve la vidéo super pour le moment je ne peux jouer beaucoup je souffr des épaules mais je regarde toujours les vidéos avec intérêt je pense reprendre bientôt encoyun peu de repos bonne continuation
    Cordialement Guy

  14. Salut Laurent,

    Dis donc avec ton logiciel on pouvait simplement mesurer la longueur du fill au double décimètre et comparer avec la mesure suivante pour déterminer le nombre de temps du fill. Je plaisante bien sûr mais si ça ne s’entend pas, ça peut se voir!
    Bravo pour ce nouveau format et pour tes explications.
    Denis

  15. Merci Laurent ! Comme les autres Fam’s j’espère que tu nous en proposeras d’autres dans la même veine : comme dans tout instrument, le travail de l’oreille est aussi important que celui de la technique…

  16. que dire de plus ?…..
    tout est clair et ça parait si simple qd c’est toi qui explique :-))
    bravo !!!
    perso, j’en re-demande :-)))

  17. Super Laurent,

    C’est vrai qu’avec toi tout à l’air si facile, cela donne envie de continuer afin de progresser differemment. Continue comme ça.

    Philippe.

  18. Top Laurent, la suite idéale serait le déchiffrage d’un morceau complet et sa transcription.
    Pour cela il serait intéressant que tu nous conseilles sur les outils performants à utiliser pour déchiffrer ( autre que la solution » you tube », merci pour le tuyau quand même!), et logiciels d’écriture ( comme dans tes vidéos par ex.).
    J’ai apprécié cette vidéo qui me permettra enfin de comprendre quelque chose dans les rythmiques et fills endiablés de mes batteurs préférés!

    Merci Laurent

  19. Bonjour de Dubai Laurent
    je viens de racheter une batterie électronique (CRIMSON 2), et je vais m’y remettre.
    Thierry Bordenave

    • Ah salut Thierry !
      Ca fait plaisir d’avoir de tes news !
      Ravi de savoir que la passion pour la batterie t’as rattrapé 🙂
      Tu es content de la crimson 2 ?

      • Surement pas à la hauteur d’une Roland, mais plutôt sympa avec ses 5 futs rouges maillés, la caisse claire sur un pied comme une acoustique, 2 crashs et une ride.
        Le module n’est pas mal non plus.
        ceci dit, la batterie ce n’est pas comme le vélo, ça s’oublie assez vite.
        Mais bon je vais m’y remettre ardument et « batterie en ligne » m’aidera.

        • Ca s’oublie vite… mais ça revient vite 😉
          On était resté sur Roxanne si ma mémoire est bonne.
          Au plaisir

  20. Vive les nouvelles technologies! Dans les années 80 j’avais mis une semaine à déchiffrer l’intro de « La grange » de ZZ top sur mon magnéto cassette…Laurent vous expliquera ce que c’était( pour les plus jeunes). Je suis bien sûr, comme les nombreux autres Fam’s, friand de ces vidéos.

  21. Salut Laurent,
    J’adore et c’est enrichissant.
    J’utilise également Audacity (qui conserve une bonne qualité sonore au ralenti) pour décrypter les morceaux et Musescore pour les transcrire. C’est devenu une passion et un défi de tenter de retranscrire la vraie composition. Ma dernière transcription : Mike Oldfield – Poison Arrows. J’ai beaucoup sué mais quel plaisir de pouvoir le jouer, enfin, du mieux que je peux 😉
    Merci et à bientôt

  22. Bonjour Laurent,

    Encore merci pour toutes tes vidéos toujours aussi intéressantes, pédagogiques et ludiques à la fois.
    Comme le disait Emmanuel précédemment, il serait intéressant de décrypter entièrement un morceau rempli de difficultés plus ou moins importantes. Le premier qui me vient à l’esprit, c’est « In my time of dying » de Led Zeppelin. À partir de 3 minutes 45, Bonham enchaîne les changements de rythmes sur un tempo assez élevé. J’arrive à jouer à peu près chaque partie séparément, mais l’enchaînement de tous est compliqué. J’ai réussi à passer une des difficultés par exemple, car en analysant et en jouant ce passage, j’ai compris (ou cru comprendre) qu’un petit fill de 6 notes ne pouvait retomber juste qu’en s’attaquant de la main gauche, ce qui ne m’est pas du tout naturel.
    Merci pour l’astuce du logiciel d’analyse que je ne connaissais pas et merci pour l’astuce de la fonction permettant de ralentir le tempo que je connaissais, mais que sûrement d’autres ne connaissaient pas et qui va grandement les aider à déchiffrer certains morceaux.

    Bonne continuation à tous.

    Lionel.

    • Salut Lionel,
      Merci pour ton message !
      Ah tiens, je n’avais jamais écouté ce morceau (In my time of dying).
      Intéressant ce passage. En effet il y a plein de changements. Je me le note sur mon carnet (on sait jamais).
      Par contre, pour le fait de décortiquer des morceaux entiers, ça va pas être possible…
      Vu qu’il faut une vidéo de 10 minutes pour analyser juste un fill, je n’ose imaginer combien de temps il faudrait pour analyser un morceau complet.
      En revanche, pourquoi pas analyser 2 ou 3 passages d’un même morceau dans une série de plusieurs vidéos.

  23. Bonsoir à tous ! Bravo et merci, Laurent, pour cette nouvelle innovation, on se sent davantage acteur de son apprentissage. ça doit faire 3 ans que je suis tes formations, et tu arrives encore à nous surprendre 😉
    Amitiés,
    Chris.

Laisser un commentaire