Jouer de la batterie avec son groupe favori c’est (presque) possible !

jammit

Non non vous ne rêvez pas, batterieenligne.fr vous propose aujourd’hui de jouer avec votre groupe préféré ! Mais comment ?

Vous connaissez tous les morceaux qu’on appelle des « drumless » (sans batterie pour les non anglophones), on en trouve à la pelle sur internet mais de qualités très différentes. Ensuite il vous faut trouver la partition et vous y mettre… Rien que d’y penser c’est un peu rebutant non ? Alors pourquoi ne pas utiliser un outil où vous avez tout sous la main et même plus encore ?

C’est pourquoi aujourd’hui je vous présente JAMMIT.

Note de Laurent : cet article a été rédigé par François. Je le laisse se présenter :

Bonjours à tous, je suis François, j’ai 42 ans et j’ai réalisé en septembre 2012 un rêve de gosse : jouer de la batterie.

Après 1 an de cours à l’école Atla à Paris avec Etienne Gaillochet (WeInsist, Zarboth, Les Maisons Macquets…) comme professeur, j’ai utilisé les nombreuses ressources d’internet pour compléter ma formation et améliorer mon jeu. C’est ainsi que j’ai découvert Batterie en Ligne.

Mon univers musical est très vaste et mes influences sont nombreuses ! J’ai un faible pour le rock progressif des années 70 (Genesis, Rush, Yes, King Crimson) mais aussi des groupes plus actuels (Dream Theater, Porcupine Tree, Spock’s Beards…).

Présentation

Jammit est un logiciel gratuit multi-plateforme (la version PC est en Beta pour le moment). Vous pouvez l’installer sur tous vos ordinateurs mais aussi sur vos outils mobiles avec le système IOS d’Apple (iPhone, iPad).

Avec cette boîte à outils, vous pourrez télécharger moyennant quelques dollars, le morceau original sur lequel vous effectuerez le mixage que vous voulez ! Il s’agit donc d’un master et pas d’une interprétation ou encore d’un vieux fichier midi comme on peut en trouver malheureusement trop souvent… Un seul achat sera nécessaire et vous pourrez l’utiliser sur 5 machines différentes.

Note de Laurent : Vous pouvez télécharger l’application et vous faire votre propre idée sans débourser un sou ! En effet, l’application est livrée avec une démo de rosanna.

Un mixage à votre convenance

Une fois que vous avez acheté le morceau vous pouvez lancer l’écoute et effectuer les mixages suivants :

  • le morceau normal
  • le morceau sans batterie
  • la batterie seule
  • le morceau sans batterie avec un métronome

Une partition complète

Cerise sur le gâteau, vous découvrirez la partition de batterie, tout au long du morceau pendant son écoute. Les relevés sont très précis et soignés.

jammit partition

Vous avez ici une copie de l’écran qui dévoile les fonctions essentielles de l’outil. C’est ici le morceau Rosanna de Toto (ce rythme a fait l’objet d’une vidéo sur batterieenligne.fr : Le Rosanna Shuffle).

Les fonctions avancées

L’outil de lecture propose des fonctions intéressantes. En effet vous pouvez ralentir le morceau sans en changer la tonalité en appuyant simplement sur le bouton « slow ».

Vous pouvez également répéter un passage à votre convenance par le simple déplacement des curseurs début et fin.

jammit boucle

Vous pouvez choisir dans un menu l’emplacement direct où vous avez envie de vous trouver. Ici vous pouvez choisir le 1er couplet, le refrain, ou la fin…

jammit sélection emplacement

Alors convaincus ?

Rien de mieux qu’une vidéo pour vous convaincre alors !

Le catalogue

Le catalogue de Jammit s’enrichit chaque semaine de nombreux morceaux et de nouveaux groupes. Bien entendu, il vous faudra débourser un peu d’argent. Mais pour travailler sur un morceau original, avec la partition originale, la possibilité de ralentir le morceau, ou de jouer en répétant une même partie de ce morceau, ce n’est finalement pas si excessif.

Vous trouverez dans le catalogue de Jammit des grands noms du rock comme Deep Purple, Rush, Dream Theater, Toto mais aussi les Foo Fighters, Jane’s Addiction, Keane et bien d’autres que je vous laisse découvrir.

Un avis ? Un commentaire ? Une question ?

Si vous avez aimé cet article ou si vous avez craqué pour enfin jouer avec votre groupe préféré, n’hésitez pas à en parler dans les commentaires. Si vous avez des questions elles sont les bienvenues.

 

Note de Laurent : j’ai testé testé les fonctionnalités par le biais de la démo de Rosanna et je suis totalement bluffé ! Je vous invite à tous y jeter un oeil dès maintenant !

13 réflexions au sujet de “Jouer de la batterie avec son groupe favori c’est (presque) possible !

  1. Salut !

    Oui ça a l’air bien pratique ce logiciel !

    Mais…j’ai pas trouvé le dernier titre de Jeanne Mas ? C’est quoi cette arnaque ?

    :mrgreen:

    Répondre
  2. Super découverte, et merci à François pour le partage, tu vas finir par monter ton blog toi aussi 😛 !

    Les fonctionnalités qui ont l’air vraiment sympa sont :
    – la lecture en boucle d’une partie du morceau (c’est souvent à des endroits précis qu’on bute)
    – la possibilité de ralentir la chanson

    Je suis allée faire un tour dans leur catalogue (au passage un petit lien vers leur site n’aurait pas fait de mal …) bon mon sentiment, c’est que c’est quand même pas mal orienté rock/hard Rock/métal, dans les autres genres musicaux, le choix est plus restreint …

    Répondre
    • Ah non pas de blog je n’ai pas votre courage mais c’est un plaisir de pourvoir profiter de vos tribunes ouvertes pour glisser un article de temps en temps.

      Pour le lien je laisse Laurent œuvré c’est en effet un oubli comme quoi j’ai pas l’habitude.

      Sinon pour revenir au catalogue il est en effet assez orienté rock et heavy métal… La pop n’est quasiment pas présente. Je ne connais pas les règles mais ça doit être difficile d’obtenir les droits et le catalogue s’étoffe semaine après semaine. Peut être que la pop aura le droit de citer.

      Il y aussi un fait notable c’est que la majorité des musiciens qui débutent sont souvent dans cette orientation rock/métal… On commence rarement par le jazz surtout à la batterie mais on y vient parfois.

      J’ai utilisé cette semaine l’outil pour Hell’s Kirchen de Dream Theater et YYZ de Rush. Pour le morceau de Dream Theater rien à redire c’est génial de jouer sur le morceau sans batterie c’est vraiment étonnant et y ajouter le clic c’est tout simplement la fonction que j’aime le plus. Pour le morceau de Rush le mixage (le morceau est très ancien…) n’est pas aussi bon. En effet on entend que ce soit la batterie seule ou le groupe seule, la réverbération des autres instruments. Ça reste de bonne facture.

      Cet outil m’a bien bluffé en tout cas et je suis content de vous le présenter ici. Il a une utilité bien particulière mais c’est pour moi l’outil idéal pour jouer en rythme et surtout sur des plans bien plus difficile que ce que je joue pendant les cours.

      Bonne journée à tous.

      Francois

      Répondre
  3. Salut a tous,

    Ca a l’air vraiment bien comme logiciel, complet avec des fonctions vraiment sympa , je m’y pencherais quand j’aurais un peu plus de temps.
    Merci pour l’info en tout cas 🙂

    Serge

    Répondre
  4. Slt les batt’s,

    Merci françois pour ton partage, et merci à toi laurent pour cet espace merveilleux où j’aime me balader d’autant plus que tu nous sort des sujets époustouflants … lolll.

    Alors j’ai installé jammit et waaahoooo que dire ???

    je repense il y a 15 ans d’ici avec mon acoustique dans la cave et la cassette audio du prof dans le walkman à piles sans possibilité de ralentir quoi que ce soit à attendre la maîtrise du morceau pour arriver à la vitesse qui colle aux horribles sons midi couvert par un métronome perceur de tympans pour commencer à comprendre le sens de la partition … quel époque … il n’y a que les baguettes qui n’ont pas changés, tjrs en bois mdr.

    Aujourd’hui, avec l’ami Roland, bien au chaud, écran en place du porte partitions,des rudiments, des partitions, patterns, fills, audio, vidéo, etc… à gogo sur le net
    des blogs accueillants et instructifs grâce à l’investissement de personnes comme Laurent, Magalie, Julien, … et les sauces « Amerloc ».
    et des logiciels comme jammit, muse, etc
    nous sommes bel et bien gâtés, mais l’apprentissage reste le même finalement: travail, travail et travail … avec à la clé beaucoup de plaisir et la fabuleuse chance de l’opportunité d’échange entre drummeurs expériences, trucs et astuces, bref ce qui nous permet de partager notre belle passion.

    Merci à tous de m’avoir redonné la possibilité de rebattre de nouveau, sa fait un bien fou.

    Rudimmentalement,

    blues_ben.

    Répondre
  5. Je te rejoins blues_ben ! Quelle époque incroyable pour l’apprentissage en général. Il y a vraiment de quoi faire pour apprendre et il y a toujours à découvrir. Parfois on se perd un peu mais quand la passion et la motivation sont là c’est du bonheur ! J’ai des tas de méthodes, de relevés que j’aimerais travailler mais le temps me manque et pourtant je n’en manque pas. La musique est ce que j’ai de plus cher et elle ne me quitte jamais et aujourd’hui en jouer et l’aboutissement d’un rêve et je me réalise à travers ce rêve de gosse !

    On vit une époque formidable et je suis content de partager avec des passionnés ! C’est très riche et j’espère continuer sur cette lancée et vous suivre tous sur vos blogs et un merci un peu spécial à Laurent avec qui j’ai pu échanger et qui m’a ouvert son blog pour cet article.

    Keep the faith !

    François

    Répondre
  6. comme d’hab. j’arrive un peu après la bataille, mais je tiens moi aussi à remercier François (et Laurent) pour cet article qui présente ce logiciel de telle sorte qu’on est obligé de le tester… et c’est ce que je vais faire de ce pas…

    Répondre
  7. Merci beaucoup Muluguetta 🙂 C’est le signe que l’objectif est atteint et en effet le tester c’est l’approuver crois moi ! Bonne découverte à toi. N’hésite pas si tu as des questions en tout cas.

    Répondre
  8. Bonjour tout le monde, j’utilise Jammit que je trouve vraiment super. Par contre, je n’ai toujours pas trouvé le moyen d’enregistrer la batterie en midi, est ce possible?

    Répondre
  9. Bonjour et merci pour ce billet et ce blog que j’ai découvert via celui de Magalie. ^_^. Le niveau est ici plus élevé, mais j’aime bien le concept des vidéos très synthétiques.

    Pour ce qui est de jammit, le concept a l’air bien, mais quelques regrets:
    – multiplate-forme ok, mais PC ≠ Windows. Donc pour les linuxiens comme moi, c’est mort à moins de vouloir se farcir une machine virtuelle, ce qui hors de question pour moi.
    – 4$ la chanson, c’est 4 fois plus cher que les tarifs habituels, mais certes, il s’agit là du master et j’imagine que c’est leur business model. Pour une chanson que je veux absolument, je les paierais allègrement. Ce qui m’amène à mon dernier reproche:
    – le catalogue est encore un peu pauvre… Quand j’ai vu « Foo Fighters » dans l’article, mon œil s’est éclairé… Et vite éteint quand j’ai constaté qu’il n’y avait que 3 chansons du groupe disponibles (snif pour « Summer’s End »).

    Merci en tout cas de m’avoir fait découvrir cet outil, cela montre au moins que des personnes dégrossissent le boulot auprès des maisons de disques et font avancer les choses.

    Répondre
    • Salut Liberforce
      Bienvenue sur Batterie en ligne 🙂

      En effet, comme pour beaucoup de soft, linux passe souvent à la trappe… :S

      Oui 4$ c’est pas forcément donné, mais ça me semble honorable vu les fonctionnalités offertes + la partition.
      Comme tu dis, pour un morceau que tu veux vraiment travailler y a pas à hésiter !

      Pour ta dernière remarque, en effet, le catalogue est encore assez pauvre. Je ne sais pas depuis quand le soft existe, mais si ça marche pour eux, je pense que le catalogue va très vite se remplir.

      Répondre

Laisser un commentaire