Les ouvertures de charleston

charleston

photo par derekpluscamera

Quand on débute la batterie, on a souvent le pied gauche totalement enfoncé sur la pédale de charleston. Au final on finit par se demander « bon sang mais à quoi sert cette pédale ? »

Pourtant, à jeu égal (grosses caisse, caisse claire), l’ouverture de charleston apporte ce petit plus qui vient décorer subtilement vos rythmes.

Mais tout d’abord, qu’est-ce qu’une ouverture de charleston ?

 

 

L’ouverture de charleston

Une ouverture de charleston consiste simplement à lever le pied de la pédale de charleston. Cela a pour effet de décoller les deux cymbales.

Au sein d’un rythme, on parle souvent d’une ouverture de charleston pour désigner une séquence en deux phases :

  • phase 1 : on frappe  avec une baguette sur le charleston en position ouvert (pied levé, cymbales décollées)
  • phase 2 : on frappe à nouveau sur le charleston en même temps qu’on le referme avec le pied

L’intérêt ?

Quand on frappe sur le charleston fermé, le son produit est très sec et dure très peu de temps.

En revanche, quand on frappe le charleston ouvert, le son va durer jusqu’à ce qu’on referme les cymbales (sauf si on attend 30 minutes avant de les refermer ;-))

Alors que le charleston joué fermé divise les temps, l’ouverture de charleston joue le rôle de liant entre un instant et un instant plus tard. L’écart entre ces deux instants peut être de toute sorte : un quart de temps, un demi temps, un temps, etc.

Prenons maintenant l’exemple de Walk this way d’Aerosmith expliqué dans cet article.

Voici 2 versions du même rythme : une version sans ouverture de charleston et une version avec.

Version sans :

Version avec :

Comme vous pouvez le constater, l’ouverture de charleston donne l’impression de créer un lien entre la première grosse caisse et la première caisse claire.

Bref, cette ouverture de charleston apporte le petit plus qui fait toute la différence !

Notation

Dans les partitions de batterie, la notation la plus courante est celle-ci :

notation charleston

  • le rond signifie qu’on joue le charleston ouvert
  • la croix signifie qu’on referme le charleston

 

 

notation charlestonOn peut également trouver cette notation où rond barré = charleston ouvert :

 

 

La pratique : introduction du morceau « Try » de Pink

Le meilleur exemple pour apprendre les ouvertures de charleston c’est le morceau Try de Pink.

En effet, il s’agit de réaliser un simple poum-tchak (rythme de base) avec une ouverture de charleston sur le « et » du 4ème temps et de refermer le charleston sur le temps 1 qui suit :

Intro try pink

 

Comme d’habitude, tous les explications en vidéo :

Cliquez ici pour obtenir les partitions des exercices

 

 

2eme-video

13 Commentaires

  • nistarok

    8 octobre 2013

    Rebonjour Laurent!

    Exercice clair, simple et efficace!

    J’attire ton attention sur un groove particulier à l’ouverture du charleston, sur la chanson Burning love de Elvis Presley.

    Si tu fais un tour sur Youtube, tape tout « burning love elvis presley » et visionne la première video.

    Tu remarqueras les nombreuses ouvertures de charley, et plus particulièrement à 00:49. Le batteur cale une caisse claire entre deux ouvertures de charleston. C’est assez … déconcertant, j’arrive à le faire, mais en remplaçant la caisse claire par la grosse caisse.

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      9 octobre 2013

      Hello Nistarok,
      Merci pour le partage !
      Bien vu pour les ouvertures à 00:49.
      Pour réaliser ce genre de chose, faut commencer très lentement, comme d’hab 😉
      Si t’arrives à glisser une grosse caisse entre deux ouvertures, ça devrait passer avec une caisse claire aussi !

      Répondre Répondre
  • muluguetta

    8 octobre 2013

    Bonjour Laurent,

    Bravo pour les innovations techniques (et vestimentaires cf le pantalon nouvelle génération…). Je suis d’accord avec toi sur le fait que l’on n’utilise pas assez les nombreux effets possibles du Charley, et je vais essayer de travailler cela (encore une chose à travailler… bientôt il va falloir que j’arrête mon boulot car les journées passent vite et mon temps consacré à la batterie est très minuté…).
    Sinon, côté bonus vidéo, figure toi que sur le coup je n’ai pas trouvé l’emplacement de la vidéo 2… j’ai bien vu le rectangle bleu, mais j’ai cru que c’était de la pub et je cherchais une vidéo avec une image, comme celles que l’on voit quand tu insères une vidéo dans tes explications. Bref, j’ai trouvé et j’ai voulu acheter le bonus pour voir tout le travail que tu as accompli, mais au moment de valider mon achat Paypal, je suis redirigé vers Paypal pour re-valider mon achat, etc après j’ai arrêté car si c’est débité à chaque fois, je vais vite être dans le rouge… du coup je n’ai pour l’instant pas accès au bonus, alors dis moi si d’autres rencontrent ce problème ou pas, afin que je refasse éventuellement la manip en étant sur que je n’ai pas encore été débité… j’attends ta réponse avec impatience. Merci

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      9 octobre 2013

      Salut Muluguetta,

      Erf… eh oui on n’a jamais assez de temps pour travailler la batterie ! Moi le premier :/

      Merci pour ton retour sur le rectangle bleu, j’en tiendrai compte. Si tu n’as pas trouvé, alors d’autres seront surement dans ce cas-là.

      Quant à l’achat des vidéos bonus. Déjà je te rassure tout de suite tu n’a pas été débité (quand il y a un paiement effectué, je le vois instantanément). Plusieurs personnes ont acheté le produit sans problème.

      Je te recontacte par mail !

      Répondre Répondre
  • Sebastien

    9 octobre 2013

    Bonjour Laurent
    Tout d’abord merci pour tous les articles et vidéos qui aident a progresser ! J’ai commencer la batterie il y a tout juste deux mois et j’avoue que tes articles m’ont beaucoup aidé (et continuent toujours a m’aider bien sur). Je trouve que c’est une très bonne idée d’avoir proposer ces vidéos bonus ! J’arrive déjà a jouer une bonne partie du morceau en seulement une matinée !! Je bloque encore a quelques endroits (notamment les fills) mais avec les vidéos, de la pratique et du temps ca viens assez vite !! Le plus dur pour moi c’est l’indépendance des membres mais ca aussi je pense que ca viendra avec le temps

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      9 octobre 2013

      Bonjour Sebastien,
      Merci pour ton commentaire !
      C’est cool si t’arrives déjà à faire une bonne partie du morceau en une matinée seulement !! 🙂
      Pour l’indépendance des membres, une seule solution : jouer très très lentement !
      Et si tu as des questions plus spécifiques tu peux évidemment me contacter par mail.
      A bientôt !

      Répondre Répondre
  • muluguetta

    12 octobre 2013

    Pour ceux que cela intéressent, il y a la possibilité de télécharger le morceau TRY sans la batterie (moyennant 2,99€), à partir d’un site très connu (je ne sais pas si on peut le citer ici…), mais c’est vrai que je trouve ça sympa de pouvoir jouer sur un morceau sans qu’il y ait déjà la batterie.
    Bon j’y retourne car j’essaie de le jouer sans la partoche mais j’ai encore une ou deux hésitations…

    Répondre Répondre
  • Laurent Pellecuer

    14 octobre 2013

    Salut Muluguetta,

    Bien sûr que tu peux dire de quel site il s’agit !
    Comme tu dis, sympa de jouer sur des drumless.

    Par curiosité, c’est sur quelles parties tes hésitations ?

    Répondre Répondre
    • muluguetta

      14 octobre 2013

      Alors, il s’agit du site « version-karaoke.fr », onglet « playback personnalisé ». D’ailleurs j’ai écouté la version avec batterie et je me suis aperçu que le batteur rajoute des coups de cymbale au milieu du refrain (qui ne figure pas sur la partition)… il s’agit certainement d’une interprétation de sa part.
      En fait les hésitations portaient sur le break fin de refrain. En effet je ne suis pas habitué à m’arrêter net avant la fin d’une mesure, et en plus avec un coup de charleston seul, ce qui n’est pas naturel pour moi…

      Répondre Répondre
      • Laurent Pellecuer

        17 octobre 2013

        Ah oui, je connais version karaoke.
        Evidemment le truc c’est que c’est pas la version originale… C’est une version « maison » qu’ils refont eux-mêmes.
        Et en effet la musique n’est pas forcément fidèle.
        Il faut donc prendre ça pour ce que c’est : ça permet d’avoir des morceaux drumless de chanson connues qui globalement sont assez fidèles, mais on ne peut pas compter dessus pour s’assurer que c’est exactement ce qui est fait dans le morceau original.

        Hehe, oui pas évident à placer cette fermeture de charleston toute seule 😉

        Répondre Répondre
  • MY BOSS BAT

    4 novembre 2013

    comme dhabitude simple et claire lexplication .merci maitre

    Répondre Répondre
  • josias coulibaly

    7 novembre 2013

    Bonjour Laurent
    Tout d’abord merci pour tous les articles et vidéos qui m’aident a progresser ! J’ai commencer la batterie il y a juste 3 ans et j’avoue que tes articles m aident bocoup a mieux faire l independace entre le charleston et les autres membres. Je trouve que c’est une très bonne idée d’avoir proposer ces vidéos bonus ! J’arrive a jouer presque tout tes morceaux en 3heures!!.je sui tres ravi et satisfait.Le plus dur pour moi c’est l’indépendance de 2 choses (la caisse claire et le jeux du charleston avec le pied) comme par exemple on joue le 4*4 puis on joue un zouk sur le charley la ca me fatigue bocoup

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      14 novembre 2013

      Hello !
      Merci pour le commentaire.
      Les ouvertures de charleston, ça demande beaucoup d’indépendance, surtout si on n’est pas habitué.
      Alors un seul remède : prendre son temps.
      Et ça finit par venir 😉
      A bientôt !

      Répondre Répondre

Ecrire un commentaire

* Champs obligatoires

Vous avez un blog ? Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article