La Samba à la Batterie

Samba Rio

Carnaval de Rio – Photo de Team at Carnaval.com Studios

Le carnaval de Rio c’est pas pour tout de suite (4 mars 2014).

Mais je me suis dit que si vous souhaitiez fêter l’événement en jouant des rythmes de samba sur votre batterie eh bien ça pourrait être pas mal de vous y mettre dès maintenant.

Oui parce qu’il y a un peu de boulot quand même 🙂

 

La samba

La samba est une danse et un style musical originaire des bidonvilles de Rio de Janeiro (Brésil).

Dans les années 1930, c’est devenu le symbole du Carnaval de Rio.

Le rythme de base de Samba

Il existe une très grande variété de rythmes samba. Cependant, il y a un grand classique :

rythme samba

Rythme de base Samba

Note : ce rythme est parfois écrit sur une seule mesure (les croches deviennent des doubles croches et les noires deviennent des croches). Je l’ai écrit sur deux mesures pour des raisons pédagogiques.

Au premier abord, ça peut faire un peu peur, mais c’est moins compliqué qu’il n’y parait 😉

Regardez ce qu’il se passe si on enlève les caisses claires :

Samba grosse caisse et cymbale rythmique

Rythme de base Samba sans les caisses claires

On y voit plus clair, n’est-ce pas ? 🙂

On s’aperçoit que les grosses caisses, charleston au pied et caisses claires répètent toujours le même pattern.

Si vous avez bonne mémoire, c’était également le cas pour la bossa nova.

bossa nova grosse caisse, charleston, caisse claire

Rythme bossa nova sans les caisses claires

C’est quasiment la même chose à une exception près : pour la samba on ne joue pas de cymbale rythmique sur le « et » du premier temps ainsi que sur le « et » du 3ème temps. Par rapport à la bossa nova, ça va donc paraître moins linéaire et donner un côté « sautillant ».

Cette figure rythmique exécutée sur la cymbale rythmique est appelée un ostinato, qui vient de l’italien et signifie obstiné. Un ostinato est une phrase que l’on va répéter sans cesse tout au long d’un morceau.

La pratique

Vous l’avez compris, la cymbale rythmique, la grosse caisse et le charleston au pied se répètent en boucle.

La difficulté réside donc dans le placement des caisses claires.

Pour apprendre ce rythme : commencer très doucement, isoler les passages difficiles et les travailler indépendamment du reste.

Toutes les indications en vidéo ici :

 

14 Commentaires

  • françois

    13 août 2013

    A yesssssssssssssssss !

    Ca donne envie de danser tout ça 🙂 Génial ton approche pour bien capter le truc. J’ai apprécié jouer un peu de rythme Bossa Nova alors je verrai à jouer un peu de Samba pour agrémenter un peu mon jeu et ma musicalité car c’est des rythmes très utilisés !

    Encore une excellente vidéo 🙂 J’apprécie de plus en plus ta pédagogie, et ton approche est vraiment ludique et c’est bien d’expliquer comment y arriver parce que c’est pas évident du premier coup, y’a beaucoup à faire.

    Le gros travail d’indépendance sur ce type de rythme nécessite beaucoup de patience et jouer lentement aide souvent à réaliser des choses très rapidement.

    Merci à toi, une nouvelle fois. Je te dirais comme ça passe 🙂

    A bientôt.

    François’leretour 🙂

    Répondre Répondre
  • Éric

    13 août 2013

    Génial. Y a plus qu à bosser .! Merci Laurent pour cette excellente vidéo

    Répondre Répondre
  • gilbert

    13 août 2013

    salut Laurent

    toujours aussi bon ….clair…net …et précis…

    que du bonheur quoi !

    encore merci à toi

    GG.

    Répondre Répondre
  • Laurent Pellecuer

    14 août 2013

    Merci à tous pour vos commentaires 🙂
    Revenez me dire comment vous vous en sortez !
    Généralement, c’est la caisse claire sur le « et » du temps 4 qui gène pas mal 😉
    Ca vous le fait aussi ?

    Répondre Répondre
    • gilbert

      16 août 2013

      salut Laurent c’est exactement ça….cette vilaine cc sur le « et » du temps 4

      pour le reste ça va ( sauf la rapidité pour l’instant )mais cela va venir

      bonne vacances repose toi bien  » on compte sur toi pour une rentrée pleine de temps et de contre temps « 

      Répondre Répondre
    • gilbert

      17 août 2013

      salut Laurent

      Rassure moi ….le  » et  » du 4 ça t’a pris un certain temps ???

      ( Ca vous le fait aussi ? ) c’est rien de le dire  » dur dur « 

      Répondre Répondre
      • Laurent Pellecuer

        18 août 2013

        Salut Gilbert
        Oui oui je te rassure, ça prend un certain temps pour cette caisse claire 😉
        En fait, j’aurais pu le préciser en début d’article, mais le rythme bossa nova (http://batterieenligne.fr/ameliorez-votre-independance-grace-a-un-rythme-bossa-nova/) pourrait être considéré comme un prérequis.
        Car on retrouve exactement la même difficulté au sein du rythme bossa nova. C’est à dire l’enchaînemenent:
        – charleston au pied et cymbale rythme
        – grosse caisse, caisse claire et cymbale rythme
        – grosse caisse et cymbale rythme
        Ca peut aider de travailler seulement ces 3 frappes à vitesse lente 50bpm
        A très bientôt !
        ps : pour la rentrée plein de nouveautés qui seront annoncées très prochainement 🙂

        Répondre Répondre
  • muluguetta

    14 août 2013

    salut à Laurent et à tous les batteurs,

    merci pour cette vidéo qui donne envie de s’arrêter sur ce style de musique… et puis c’est excellent pour travailler l’indépendance… pour ma part, jusqu’à 165 bpm ça le fait, mais au-delà j’ai la grosse caisse qui se décale, du coup je me crispe et c’est encore pire…
    Et oui la rapidité et l’endurance à la grosse caisse est un de mes points faibles… mais je m’améliore depuis que je fais les exercices préconisés par Laurent presque quotidiennement, et j’ai bon espoir…

    Message pour Laurent : j’ai vu que tu avais bien encaisser mon chèque, maintenant j’attends comme convenu que tu m’envoies à titre personnel (sans que les autres soient au courant) la solution du jeu du mois d’août, ce qui me permettra peut-être d’avoir mon premier point. D’avance merci… (mince, je suis en train de réaliser que si je le gagne réellement, vous allez avoir un doute sur l’honnêteté de Laurent, alors si je perds, c’est que je l’aurais fait exprès d’accord?).
    Bon pardonnez cette humeur blagueuse que j’ai quand je suis en vacances… allez trève de plaisanterie, je retourne faire mes excercices de grosse caisse et je vous tiens au courant sur mes progrès en Samba.

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      15 août 2013

      Oui j’ai encaissé ton chèque bien volontier, mais je me rappelle plus bien ce qu’on avait dit en fait…
      Puis le jeu de rapidité d’Août, j’aimerais bien te donner la réponse, mais je sais toujours pas quelle va être la question 🙂
      Bref, j’envie ton humeur blagueuse. Mes vacances, c’est dans une semaine… j’ai hâte !

      165bpm ?? nickel ! Tu avais déjà travaillé le rythme auparavant ?

      bonnes vacances !

      Répondre Répondre
  • fred

    20 août 2013

    Salut Laurent !!

    Super pour ta méthode de travail sur un rythme samba !!
    trop souvent, pour un « apprenti » batteur il est assez difficile de savoir comment « empoigner » un rythme, et surtout de s’octroyer une méthode de travail.

    Félicitation pour ta décomposition ; une méthode qui donne envie de l’appliquer à tous les styles de jeu, et de ce fait, voir progresser de jour en jour son propre niveau…………….

    Tous mes encouragements à continuer en ce sens qui seront pour moi de premières utilités…..

    Musicalement

    Fred

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      20 août 2013

      Salut Fred !
      Tu as tout compris, la méthode que j’ai présentée peut s’appliquer à n’importe quel autre rythme !
      Merci pour tes encouragements 🙂
      A bientôt !

      Répondre Répondre
  • Jérôme

    2 octobre 2013

    Et voilà après un mois et demi de lutte contre ce morceau j’y suis enfin arrivé… (bon le charleston n’est pas au point et le tempo un peu faiblard mais j’arrive à tout coller).
    Donc prochaine étape, rajouter le charleston sur les 2 et 4 (pas impossible) et passer d’un tempo de 120 stable à 190 voire 200… (là ça va demander quelques semaines supplémentaires – mais d’ici le prochain carnaval de Rio j’ai un peu de temps).

    Répondre Répondre
  • Armand

    5 août 2016

    Merci Laurent pour cette excellente vidéo

    Répondre Répondre

Ecrire un commentaire

* Champs obligatoires

Vous avez un blog ? Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article