Rythme de Jazz à la batterie – Take Five

Joe MorelloPlus d’un an que Batterie en Ligne existe et pour l’instant, pas un seul article de jazz !

Quelle honte 😉

Il était temps de remettre les pendules à l’heure.

Alors aujourd’hui je vous propose de vous attaquer à un morceau de jazz mythique que vous connaissez surement tous, il s’agit de Take Five du Dave Brubeck Quartet.

Vous connaissez ? 😉

 

Joe Morello

Il est né le 17 juillet 1928 à Springfield (Massachusetts).

Il a commencé par apprendre le violon à l’age de 6 ans. Etant atteint d’une cecité partielle, il est incapable de lire une partition et joue à l’oreille.

A l’age de 15 ans, il fit la rencontre du violoniste Jascha Heifetz. Estimant qu’il n’arriverait jamais à l’égaler, il décide de changer d’instrument et se consacre alors à la batterie.

Il étudie avec Joe Sefcik, puis avec George Lawrence Stone, auteur du célèbre traité de caisse claire Stick Control for the Snare Drummer. Ce dernier lui apprit à lire ainsi qu’à développer sa technique et l’orienta vers le jazz.

Rapidement, Joe est considéré comme le meilleur batteur de Springfield.

A une vingtaine d’année, Joe déménage à New York et travaille avec plusieurs grandes figures du jazz (Johnny Smith, Art Pepper, Dizzy Gillespie, Tal Farlow, Gil Mellé, Stan Kenton, Marian McPartland, Jay McShann, et Howard McGhee, entre autres).

En 1955, il est engagé pour une tournée de 2 mois avec Dave Brubeck Quartet. Finalement il jouera plus d’une dizaine d’années dans ce quatuor qui le rendra célèbre.

Suite à la dissolution du quatuor en 1968, Joe se consacre à l’enseignement et réalise des perfomances studio et live à la demande.

Ce grand batteur nous a quitté 12 mars 2011.

Take Five

Ah, quel morceau, quel jeu de batterie et surtout quel solo…

Première particularité du morceau : la signature rythmique 5/4 (si vous ne savez pas de quoi il s’agit, lisez cet article).

Deuxième particularité, c’est l’usage du chabada (figure rythmique qui consiste à jouer 1 noire suivie de 2 croches ternaires) adapté à une mesure à 5 temps :

chabada-5temps

 

Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, vous comprendrez mieux après avoir vu la vidéo ci-dessous 🙂

Le touché jazz

Si vous êtes habitué à jouer des styles pop/rock (ou pire métal 😛 ) alors il va falloir taper 2 fois moins fort qu’à votre habitude !

En effet, le jazz se joue avec beaucoup de finesse.

Le plus souvent, le rythme est donné par la cymbale rythmique et le charleston joué au pied. La grosse caisse est jouée en ghost note (coups très faibles). Quant à la caisse claire, elle est là pour « décorer », pour accompagner. On parle de « snare comping » en anglais.

La pratique

Je vous propose maintenant d’apprendre le rythme qui revient le plus souvent dans le morceau.

Cliquez ici pour obtenir les partitions des exercices

 

video2

 

Et vous, jouez-vous du jazz ? Répondez en commentaire !

31 Commentaires

  • françois

    31 janvier 2014

    Bonjour Laurent,

    Alors comment dire, il y’a un moment que je te suis et que je te suis fidèle et je viens de te voir jouer Take Five. Tu n’as jamais joué aussi bien dans une vidéo ! Quel groove ! Quelle claque !!! Quel talent franchement, voilà certainement la plus belle vidéo depuis l’origine du blog !

    Take Five est un morceau que j’ai écouté et découvert étant petit. Mon père avait une fâcheuse tendance à faire vibrer toute la maison avec ce morceau ou avec Little B des Shadows. Alors oui ce solo je l’ai écouté, écouté, il est dans mes veines mais je n’ai jamais osé m’y attaquer… Mais grâce à toi et ta vidéo qui m’ouvre les yeux sur ce rythme je vais m’y pencher plus sérieusement mais pour pouvoir le jouer comme toi… Mon dieu !

    J’adore le jazz/fusion et en ce moment je me passionne pour les disque du Trio Project d’HIromi, avec Simon Philips à la batterie (c’est Steve Smith qui a assuré la dernière tournée, encore lui), Snarky Puppy (groupe new yorkais de talent) et Electro Deluxe, plus actuel et très groove aussi.

    Je n’ai pas le temps d’aller me mettre devant la batterie mais j’ai hâte de m’y mettre, un grand merci. Et j’insiste tu as vraiment mis la barre très haute et je m’attendais pas du tout à ça ! B R A V O 🙂

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      1 février 2014

      Salut François

      Arrête tu vas me faire rougir 😉

      Little B des Shadows… là aussi il y a du talent avec un solo de batterie plutôt très sympa !

      Je connaissais pas du tout les groupes de jazz/fusion que tu évoques. J’ai regardé un live d’hiromi. Plutôt sympa 🙂 Quoi que, un peu trop technique à mon goût peut-être. Simon Phillips il déchire.

      Bon et tu te me diras si tu le passes ce take five !

      Répondre Répondre
  • Florent

    1 février 2014

    Bonjour Laurent,
    et félicitations pour ce morceau décortiqué et présenté avec une simplicité évidente.
    Ce titre m’à toujours fasciné, mais je ne l’ai jamais « compris » rythmiquement parlant…
    Mais avec ton analyse, et la progression que tu proposes, je compte bien faire tourner ce rythme avec tout autant de swing que toi.
    Petite parenthèse pour les « élèves » qui suivent le blog, il est très important pour la culture musicale et le développement du groove, d’apprendre le chabada, car ca apporte de la finesse à la main gauche, et permet à la main droite d’etre un guide solide.
    a vous de bosser

    Répondre Répondre
  • brun

    1 février 2014

    excellente vidéo éducative, surement ta meilleure, super boulot bravo.
    Je vais, dés ce we, me la repasser en boucle afin de travailler ça.

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      3 février 2014

      alors ça passe ?

      Répondre Répondre
  • lefebvre

    1 février 2014

    salut laurent
    Je te remerci pour ce tres joli court (comme d habitude )
    j adore le jazz un peu rhytmé et la je suis servi le probleme et de le travailler mais avec un peu de perceverence cela devrais le faire merci a toi

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      3 février 2014

      mais oui, faut juste a y aller très lentement au début ! courage !

      Répondre Répondre
  • xavier

    1 février 2014

    Bravo, Quel travail de décomposition et de réassemblage! Bravo comme d’hab pour ta méthode ! Bien à toi. Xavier breteau.

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      3 février 2014

      merci !

      Répondre Répondre
  • Nicolas

    1 février 2014

    Un grand merci pour cette vidéo. Une musique que j’adore enfin à ma portée! Merci de ta générosité et de ton temps. Je suis l’actualité du blog depuis un moment maintenant et vraiment un grand merci de nous faire partager ça!

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      3 février 2014

      Merci pour ton commentaire, ça motive à en faire plus !

      Répondre Répondre
  • Antoine

    2 février 2014

    Super ! je m’y mets tout de suite !

    Merci encore Laurent. Merci vraiment.

    Et surtout, ne t’arrête pas de nouveau envoyer tous ces videos! elles me sont devenues indispensables ! 🙂

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      3 février 2014

      Promis, je ne m’arrête pas ! 🙂

      Répondre Répondre
  • Florent

    2 février 2014

    héhé, après quelques accrocs sur cette main gauche (rahh les ghost notes :)) ca passe techniquement jusqu’à 165, mais il y a un sérieux manque de musicalité…
    Va falloir que je le fasse tourner et tourner, et tourner.

    Merci à toi
    Florent

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      3 février 2014

      Bien joué ! Une fois que tu l’as techniquement, reste plus qu’à le jouer en boucle pour le faire sonner !

      Répondre Répondre
  • jean-marc

    3 février 2014

    Excellente vidéo Laurent. La meilleure je pense. Bravo pour ta pédagogie et excellente idée de résumer le cours en vitesse lente puis normale. Seul bémol ton auto-évaluation finale : si tu ne te donnes que 5/100 alors moi je suis très loin dans les notes négatives : c’est pas très encourageant pour tes élèves débutants tout ça…
    Bravo encore et ne t’arrête surtout pas : je suis fan….
    Jean-Marc

    éducative, surement ta meilleure, super boulot bravo.
    Je vais, dés ce we, me la repour tes élèvespasser en boucle afin de travailler ça.

    Répondre Répondre
  • Laurent Pellecuer

    3 février 2014

    Merci 🙂
    Pour l’auto-évaluation, en fait, je voulais simplement dire qu’on peut jouer des grands classiques (take five, rosanna, etc.) mais qu’il est impossible d’avoir le groove de l’auteur.
    Malgré tout, en s’imprégnant de son jeu, on peut tenter de s’en approcher mais c’est un long travail, aussi bien technique que musical.

    Répondre Répondre
    • Florent

      3 février 2014

      juste pour rebondir sur tes propose concernant le groove de ce type de morceau : je considère souvent dans le jazz, que la batterie est un instrument mélodique.
      Donc, en essayant de se chanter la rythmique, on peut la jouer plus musicalement que rythmiquement (suis-je clair ??). Et pour l’oreille, on est moins carré mais plus flottant, comme un chant ou une guitare, bien que toujours dans le tempo…
      Voila, au boulot 🙂

      Répondre Répondre
  • françois

    5 février 2014

    Bon petit bilan après 1 heure de travail… Tout va bien avec la GC, le charley et le swing à la ride… Mais après ça se corse grave ! Je n’arrive pas à jouer les caisses claires. Ca me paraissait super abordable comme ça en regardant la vidéo mais une fois les baguettes en main mon cerveau dis : NON…

    Du coup je travaille à tempo très lent (pas plus de 40) avec un comptage en ternaire et je tente de faire comme une espèce de moulin pour passer ce truc. La difficulté c’est le passage l’enchainement coup double/main droite et main gauche/coup double. C’est fou comme le corps fonctionne en tout cas, j’ai tenté de le faire en maintenant le swing et en plaçant les coups sans avoir à réfléchir à ce que la main droite fait. J’avais appréhendé le rythme de samba un peu comme ça et bien là ça passe pas… C’est coton cette affaire !

    Je suis épuisé après 1h et pas physiquement, mais surtout dans la tête à tenter de faire passer ce truc. J’arrête pour revenir plus frais et voir si d’avoir joué le même truc aussi longtemps va faire que mon corps va l’enregistrer et demain qui sait ce sera acquis (mais j’en doute…) donc maintenant une bonne pause s’impose.

    Je ne lâche pas l’affaire et ça montre à quel point j’ai besoin de progresser encore et encore… Ta méthode semble être la bonne alors je vais continuer dans ce sens et avec l’espoir que ça passe parce que ça swingue trop bien ton intro de vidéo ! J’veux en faire autant 😀

    Répondre Répondre
  • Magalie

    7 février 2014

    Hello Laurent,

    je viens de pendre le temps de regarder cette vidéo jusqu’au bout: Quel boulot de décortiquer ce morceau d’anthologie.
    Si Fran4ois galère, alors qu’est ce 4a va être pour nous autres 😛
    Il y a beaucoup de d’aspects techniques dans ce groove : une signature rythmique en 5/4, le chabada, les nueances, le charlé au pied, le jeu soft de la grosse caisse … les enchainement ghost note, coup fort à la main gauche et puis la vitesse ! autant dire que c’est un vrai programme de perfectionnement pour batteur en herbe 🙂

    Comme tu le dis justement, il en faut du travail et de la persévérance pour le réussir techniquement, et encore plus pour qu’il sonne musicalement.

    en tout cas merci de nous avoir ouvert les portes du jazz, même si ça n’est pas mon univers musical je sais que les grands noms du jazz ont influencés plus d’un batteur de rock ou métal !
    Magalie Articles récents…La technique de tueur pour doubler votre vitesse !My Profile

    Répondre Répondre
    • François

      8 février 2014

      Bonjour Magalie,

      C’est très gentil de dire que « Si Fran4ois galère, alors qu’est ce 4a va être pour nous autres ». Cependant je peux te dire que pour moi ce n’est pas une question de niveau. Le corps a parfois des faiblesses, je ne suis pas latéralisé, alors pour faire des choses de ce genre c’est un peu coton pour moi.

      Je n’ai pas pris le temps de me refaire une séance et je verrais si ma première séance prise de tête aura eu un effet bénéfique… Sinon je m’y reprendrais encore et encore.

      J’ai connu le même souci quand je prenais des cours en groupe. Le rythme de bossa a mis très (trop ?) longtemps à s’imprégner en moi alors que les autres élèves y arrivaient assez facilement… C’est pas juste 🙂

      Bref, il faut faire avec ce que l’on est et apprendre à reconnaître ses limites.

      Répondre Répondre
  • Michel

    9 février 2014

    Il n’y aurait normalement rien à ajouter à tous ces commentaires.
    Mais je ne pouvait quand même pas ne rien dire ! Surtout que (pure coïncidence!) je t’avais parlé de Take Five et de Joe Morello la semaine précédente. ET… Tu sais quoi ? Grâce à ton cours génialement fait…Enfin, j’y arrive !!! Bien sûr, pas à 170…
    Si tu te situe à 5 sur 100 par rapport à Joe Morello, puis-je me donner une note négative ?
    Mais encore 30 ou 40 ans de boulot intensif et j’arriverai (peut-être) à approcher une note de 5 sur 100 moi aussi !
    En résumé : MERCI encore !

    Répondre Répondre
  • Le Normand

    25 janvier 2015

    Salut Laurent.

    Tout comme Magalie, j’ai regardé la vidéo tout entière et que dire de plus qu’il n’ait déjà été dit sur la qualité de tes explications… Bref encore une fois du super boulot ! Un autre grand merci à toi.
    Je vais aller devant ma batterie et tenter le coup, mais je crains le pire lorsqu’il faudra ajouter la caisse claire, car même si j’arrive à associer la ride et la caisse claire (lentement qui plus est), le faire avec le charley et la grosse caisse en plus…. je crains fort que cela soit une autre histoire ! lol. Quant aux ghosts notes et à la musicalité, je ne t’en parle même pas mdr.

    D’un autre côté, si c’était aussi facile que ça, ça se saurait ! Bon dimanche à toutes et tous et courage!! lol

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      26 janvier 2015

      Alors, verdict ?
      Ca passe ou pas ? 😉

      Répondre Répondre
  • Le Normand

    26 janvier 2015

    Salut Laurent
    Euh, ta question c’est bien « est ce que ça passe »? Euh, oui…… sans le charley ou sans la ride mdr mais ça rend tout de suite nettement moins bien!!! Mdr. Bref, non j’ai encore de quoi bosser un moment je pense. Mais je vais insister et ça finira bien par passer un jour.

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      26 janvier 2015

      oui c’était ça la question !
      Déjà pas mal si ça passe sans le charlé.
      Tiens moi au jus

      Répondre Répondre
  • benjamin

    15 juin 2015

    wi je veut apprendre a jouer le djazz je veut des technique pour mieux aprendre

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      17 juin 2015

      J’essayerai de faire une initiation au jazz un de ces 4 !

      Répondre Répondre
  • Charles

    1 décembre 2015

    Salut Laurent et merci pour tes vidéos qui sont devenues la pierre angulaire de mon apprentissage de batteur !
    Ce groove m’ouvre tellement de perspectives ! Ça force à bien contrôler ses frappes et à travailler sur une signature rythmique qui sort du 4/4 ou du 6/8 et ça, ça fait du bien !
    Ca passe à 150 pour le moment avec les accents sur la caisse claire (la vraie difficulté pour moi au départ), j’accélère progressivement et je sens que ça va venir, ce qui est très motivant. Par contre, pour la musicalité, je crois qu’on a jamais réellement fini de l’améliorer et que ce groove risque de m’accompagner toute la vie.
    Merci à toi pour ton travail remarquable.

    Répondre Répondre
    • Laurent Pellecuer

      2 décembre 2015

      Salut Charles,
      Merci pour ton commentaire.
      Bravo, 150 c’est déjà bien !
      En effet, les nuances c’est ce qui demande le plus de travail. Mais c’est aussi ce qui permet d’avoir un jeu très riche.
      Alors continue bien comme ça et à bientôt !

      Répondre Répondre
  • carl

    2 avril 2016

    merci pour votre soutien

    Répondre Répondre

Ecrire un commentaire

* Champs obligatoires

Vous avez un blog ? Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article