Jouez la Saint-Valentin à la batterie


valentines-day
Très bonne Saint-Valentin à tous !

Vous vous demandez peut-être ce que j’entends par “Jouez la Saint-Valentin à la batterie”.

Eh bien je parle simplement du morceau Valentine’s Day de Linkin Park 😉

C’est d’actualité n’est-ce pas ?

 

Valentine’s Day

Ce morceau est issu de l’album Minutes to Midnight.

Il commence avec un chant accompagné par quelques notes de guitare. Quelques secondes s’écoulent avant que la batterie entre en jeu avec un rythme mélodique basé sur les toms. Et 4 mesures après, la basse s’invite pour donner une touche de relief supplémentaire.

Et nous voilà plongé dans un morceau envoutant sans couplet ni refrain, qui monte en puissance pour nous offrir un final prenant.

 

L’introduction du morceau à la batterie

Pour aujourd’hui, nous allons nous limiter à l’introduction et en particulier aux 2 mesures qui reviennent le plus souvent. Les voici :

 

valentines-day

 

Comme vous pouvez le constater, il y a un charleston joué au pied sur chaque temps. C’est lui qui est garant de la régularité.

Le tom basse est joué à la main droite sur chaque contretemps (les “et” de chaque temps).

La main gauche joue sur les temps 2 et 4 avec respectivement une caisse claire et un tom medium / aigu (une fois sur deux).

Ce rythme est intéressant à plus d’un titre :

  • si vous n’êtes pas habitué à jouer le charleston au pied pour marquer le temps, alors c’est le moment où jamais ! ça vous servira durant toute votre vie de batteur, croyez-moi 🙂
  • la main droite, qui d’habitude marque les temps (et éventuellement les “et” de chaque temps), ne joue ici que sur les contretemps. Ce qui peut être déroutant au début.
  • c’est un très bon exercice d’indépendance

 

La pratique

Ce rythme est à la portée de tous ! Il suffit de commencer très lentement et de bien dissocier chacune des frappes.

Cliquez ici pour obtenir les partitions des exercices

 

Arrivez-vous à jouer ce rythme ? Répondez en commentaire !

8 réflexions au sujet de “Jouez la Saint-Valentin à la batterie

  1. j’aime, et j’ai hâte d’être à ce soir pour essayer sur une vraie batterie. En effet, je fais ma pause déjeuner au bureau et je n’ai pu résister à l’idée d’essayer ton exercice sur le plateau de mon bureau en guise de caisse claire, avec deux stylos en guise de baguettes, le socle du téléphone en guise de tom aigu et le pot à crayon en guise de tom médium… et à priori ça devrait le faire… je t’envoie une vidéo ce week-end pour correction. Merci
    PS : dis donc le Père Noël est arrivé en retard pour te donner ton cadeau, mais il ne s’est pas trompé : wooaaououou la belle batterie toute neuve que voilà… et je pense que tu vas apprécier le côté “maille” sur les toms… donne nous tes impressions sur le changement, afin de mieux comparer les 2 modèles, cela peut intéresser certains batteurs… veinard va!

    Répondre
    • Nickel ta vidéo, rien à redire 😉

      Et pour la différence TD4k / TD15k, déjà au niveau matériel, les toms en peaux maillées généralisés sont franchement agréable (moins bruyant, meilleurs sensations). Les cymbales sont améliorées : plus robustes, plus grandes, la cloche de la cymbale rythmique est accessible plus facilement. Et enfin le pad de grosse caisse est plus réaliste.
      Au niveau du module, ce qui est sympa c’est les bandes-son à disposition, l’ergonomie améliorée, la possibilité de charger des morceaux via clé USB et les ralentir/accélérer et j’en passe !
      Bref, la TD-15K est plus réaliste, plus fonctionnelle, plus ergonomique.

      Je suis très content de jouer dessus 🙂

      Répondre
  2. Bien vu le coup de la saint valentin :p Je l’avais pas vu venir celle là !

    Mais oui qu’est ce que je vois ? Du nouveau matos ? Et quelques changements sur le blog ? Roland serait de la partie ? Si c’est le cas que tu as eu accès à du matériel c’est juste génial ! Tu nous en diras plus ? C’est en tout cas bien mérité.

    Pour revenir au morceau c’est super intéressant de jouer la charley au pied, je tente de le faire tant que possible même si parfois je tape franchement à coté mais bon c’est l’intention qui compte parfois non ?

    J’ai pas repris Take Five… Pas eu le courage mais j’y reviendrais. Je dois jouer demain un boeuf avec des jazzeux, alors j’ai eu pas mal de boulot dans un autre registre mais je vais envoyer du chabada quand même !

    Pour Linkin Park je reviendrais dessus quand le rock aura repris ses droits 🙂

    Merci encore pour cette nouvelle vidéo !

    François

    Répondre
    • En effet, un partenariat s’est dessiné avec roland qui a eu la gentillesse de me mettre à disposition cette TD15K.

      Tu as raison de mettre le charleston au pied autant que possible. C’est bien de prendre cette habitude chaque fois que l’on joue sur les toms ou la ride et également pendant les fills ! Si ça tombe un peu à côté de temps en temps, pas grave, avec le temps ça tombera pile poile !

      Et take five alors ? tu ne l’as toujours pas repris ?
      Et ce boeuf avec les jazzeux, ça a donné quoi ? 🙂

      Répondre
  3. Belle découverte ce titre .Toujours un super travail de Laurent pour décortiquer et expliquer ce morceau qui commence à ne plus me lâcher.
    j’adore.

    Répondre
  4. Super j y arrive j adore encore félicitation pour votre site Que du bonheur j ai40ans et j ai repris , la batterie Grace vous encore merci

    Répondre

Laisser un commentaire