Comment améliorer votre groove – Les secrets de Max Sansalone (partie 1)

Max SansaloneMax Sansalone ne vous dit peut-être rien ?

J’avoue que je ne le connaissais pas non plus jusqu’à tomber par hasard sur l’une de ses vidéos :

A 4:57, j’étais sctoché : quel groove !

Si seulement il pouvait nous livrer ses secrets pour groover.

Eh bien surprise, il nous les donne ! Et c’est l’objet de cet article.

Mais avant ça, qui est Max Sansalone ?

 

Max Sansalone

Il a étudié à Berklee College of Music. A son actif, plus de 100 enregistrements studio et plus de 1000 live.

Ces dernières années, il a été très actif dans sa ville de résidence : Montréal. Et aujourd’hui il consacre une partie de son temps à enseigner la batterie.

Il est également actif sur le web avec sa chaîne youtube et vend des DVDs sur son site.

Et c’est justement de ses DVDs dont on va parler aujourd’hui.

 

Qu’est-ce que le groove ? Comment l’améliorer ?

Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec le mot « groove », on dit d’un batteur qu’il groove lorsqu’il donne envie de bouger quand on l’entend.

Et il y a une sorte de mystère autour de cette notion de “groove”. On rêve tous de “groover” mais bien souvent, sans vraiment savoir comment s’y prendre.

Et bien justement, Max Sansalone nous livre ses secrets autour de 2 DVDs dont je vous propose un résumé.

Le but de cet article est de vous familiariser avec les notions qui permettent de groover mais en aucun cas il ne remplace les DVDs de Max Sansalone, riches en exercices et conseils, que je vous recommande absolument.

Cette semaine, nous allons nous intéresser au premier DVD.

 

Improve your groove part 1 – “the basics”

(Améliorez votre groove partie 1 – les bases)

Dans ce DVD, les notions suivantes sont abordées :

– le placement des éléments de la batterie et l’équilibre

Il faut commencer par bien placer les éléments de sa batterie pour être équilibré. Si nous ne sommes pas équilibrés pendant que l’on joue, notre jeu va perdre en régularité/fluidité.

– le travail de l’horloge interne

Pour groover, il est absolument essentiel de travailler son horloge interne. Max nous livre un premier exercice qui consiste à régler un métronome à 40 bpm qui ne joue que le premier temps de chaque mesure et de jouer le rythme de base (poum-tchak). Le but est de retomber sur le métronome à chaque fois.

Exercice horloge interne

– le son

Il est absolument crucial de maîtriser le son de l’instrument et l’intensité de chacune de nos frappes. Max nous livre un exercice dont le but est de frapper chacun de nos éléments toujours au même endroit et avec une égale intensité afin d’obtenir un son toujours égal.
Cela ne signifie pas que quand on joue, on souhaitera toujours le même son et la même intensité. Mais il faut commencer par savoir frapper de manière constante chacun des éléments pour pouvoir par la suite ajouter des nuances.

– la dynamique

nous devons être capables de jouer fort ou doucement en fonction de la musique qu’on accompagne ou bien de l’intention que nous souhaitons donner à un moment précis. Pour cela, Max nous livre une série d’exercices permettant de maîtriser l’intensité des frappes de chacun de nos membres indépendamment les uns des autres. Exemple : jouer fort la grosse caisse et le charleston pendant qu’on joue la caisse claire très doucement.

– les ghost notes et accents

Max revient sur l’importance des ghost notes et accents qui vont dans la continuité du chapitre précédent.

– les subdivisions

Max explique qu’il faut savoir jouer les subdivisions avec une extrême régularité. Autrement dit, nous devons être capables de jouer des croches / doubles croches / triolets en espaçant chacune des frappes avec le même intervalle.
Cela ne veut pas dire qu’en dehors de l’exercice, quand nous jouons, nous devons parfaitement espacer les frappes comme des robots. Mais pour pouvoir placer les notes où l’on veut, il faut commencer par savoir les placer parfaitement au bon endroit.

– le mental / la psychologie

Max explique que quand des pensées surgissent pendant que l’on joue, cela crée une barrière entre la musique et nous. Et notre jeu en souffre énormément.
Il se peut que ces pensées soient positives “wow, mon fill était génial” ou bien négatives “grrrr, je suis tombé à côté du temps avec ma cymbale”. Mais peu importe, l’attitude mentale consiste à observer ses pensées et à les laisser partir sans qu’elles nous affectent. Pour cela, il faut faire l’effort mental de revenir à la musique chaque fois que des pensées surgissent.

Note de Laurent : ce chapitre a lui seul est une grande source d’inspiration. En appliquant ces conseils, on entre dans l’univers de la musicalité, de l’émotion, du ressenti. Chose souvent sous-estimée par beaucoup de batteurs.

Ce dernier chapitre vient clôturer le premier DVD.

La semaine prochaine nous verrons le contenu du deuxième DVD et, en conclusion, mon avis sur ces deux DVDs. Vous le devinez déjà, cet avis sera très positif 🙂

Voici la suite : Améliorez votre groove partie 2

Et vous, aviez-vous connaissance de toutes ces notions pour améliorer votre groove ? Répondez vite en commentaire !