Les 7 étapes pour déchiffrer un morceau par vous-même

déchiffrer musique

Ca y est, vous avez trouvé le prochain morceau que vous voulez à tout prix jouer!

Pas de bol, votre prof de batterie est en vacances (il est souvent en vacances le bougre ;-)). Vous allez devoir vous débrouiller par vous-même pour déchiffrer la batterie!

 

En suivant ces 7 étapes, vous allez venir à bout de n’importe quel morceau! (pour le déchiffrage… pour la pratique c’est autre chose :P)

1- Ecouter le morceau

Evidemment, il faut commencer par écouter le morceau 🙂
S’il n’est pas trop compliqué, vous pourrez déjà déchiffrer une bonne partie à l’oreille !

2- Chercher les partitions

Si vous avez appris le solfège, alors c’est le moment de s’en servir!
Les allergiques au solfège, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Pour savoir où trouver les partitions, je vous invite à lire cet article très complet de Magalie du blog Batteur Débutant.

Soyez tout de même attentif à la source. Selon les auteurs, il peut arriver qu’on trouve des imprécisions ou des coquilles.

3- Chercher des vidéos explicatives sur youtube

Parfois, il existe des vidéos qui décortiquent le morceau. Si vous tombez dessus, c’est banco !

Malheureusement ces vidéos sont souvent anglophones (mais j’ai repéré un blog français qui s’appelle Batterie en Ligne qui propose ce genre de vidéos ;-))

4- Analyser les drum covers

Sur youtube, on trouve de plus en plus de “drum cover” (personnes qui jouent par-dessus le morceau).

Regardez-en un maximum et repérez les similarités et différences entre les vidéos.

Si tout le monde joue le même rythme de la même manière, alors il y a de grande chance que ce soit le bon rythme.

5- Regarder le live

En live, les sons sont parfois plus distincts qu’en album. Ca peut donc aider dans certains cas.

Les quelques plans vidéo sur le batteur peuvent également vous donner de bonnes indications sur les doigtés.

Il arrive cependant que la version live ne soit pas jouée de la même manière qu’en studio… A vous de voir quelle version vous souhaitez apprendre.

6- Ecouter le morceau au ralenti

S’il vous reste un fill un peu trop rapide qui n’est joué ni dans la version live ni dans les drum covers, alors vous pouvez écouter le fill au ralenti tel qu’expliqué dans cet article.

7- Synthèse

Dernière étape : servez-vous de votre esprit critique pour tout assembler!

Vous avez collecté des informations à partir de diverses sources. Il s’agit maintenant de les confronter les unes aux autres et de vous faire votre propre idée par rapport à ce que vous entendez.

Mention spéciale pour les perfectionnistes : il peut être plaisant de chercher à jouer la copie conforme de ce qu’on entend sur l’album. Mais ne poussez pas le vice trop loin : les batteurs eux-mêmes jouent souvent différemment en studio et en live 😉

 

Et vous, quelles sont vos astuces pour déchiffrer un morceau ? Répondez vite en commentaire !

 

Pour aller plus loin…

Sur le même thème, cet article vous guide pas à pas pour écrire vos partitions vous-même

5 réflexions au sujet de “Les 7 étapes pour déchiffrer un morceau par vous-même

  1. Bonjour à tous,

    Article très intéressant. Je suis un défenseur de la musique écrite et encore plus maintenant que je tapote. Je n’ai jamais su lire des notes sur une partition et ça ne viendra pas comme ça mais pour le rythme c’est tôt autre chose.

    Je n’avais aucune notion de solfège et désormais je touche ma canette 🙂 Et tout ça par le travail de transcription de morceau ou de passage de morceau. Alors évidemment ce n’est pas la perfection mais ça rentre petit à petit et les automatismes s’installent vite croyez moi.

    Comment je fais ? Tout d’abord j’essaie de trouver la bonne signature rythmique en écoutant le morceau. J’écoute une musique plutôt complexe et qui sort très (trop Rrrrr) des sentiers battus du 4/4 et qui enchaîne changement de mesure… Bref une fois ue j’ai trouvé je compte les mesures qui constituent l’intro, le couplet et le refrain (le pré-chorus, le solo…) et je pose le canevas.

    J’utilise Musescore pour tout écrire. Simple à utiliser, et gratuit !

    Après le travail est souvent le même. J’écoute en ralentissant le morceau pour y capter toutes les nuance tant que possible.

    J’ai toujours à portée de main des baguettes et le pad pour sentir le débit de double croche pour bien écrire ce que j’entends.

    Je commence généralement par le couple GC/CC puis les cymbales (charley/ride). Les premiers pas ont pas été facile mais avec de la patience on gagne vite du temps. Musescore permet de jouer en midi ce que vous écrivez et je fais jouer la partition sur le morceau original pour voir comment ça colle 🙂

    Avec le temps les automatismes s’installent vite et on se rend vite compte que les morceaux utilisent souvent les mêmes schémas de syncope et qu’il n’y a que dans les variations qu’il y a de la difficulté.

    Pour les roulement je compte les coups en jouant sur le pad avant d’écrire quoi que se soit. L’idée étant de bien sentir si on joue des doubles croches ou si on est dans du sextolet… C’est encore difficile pour moi mais ça vient.

    Une fois le morceau écrit je travaille l’interprétation avec un travail plus fin sur les doigtes à utiliser pour passer le fill. Ce travail est avec l’instrument directement.

    Voilà pour ma façon de travailler. J’aime aussi regarder les vidéos car ça aide à appréhender la gestuelle pour passer tel ou tel plan et avec des batteurs comme Gavin Harrison ou Mike Portnoy c’est juste nécessaire.

    Merci Laurent pour tes astuces et à bientôt pour l’énorme surprise ! J’ai hâte 🙂

    François

    Répondre
    • Merci François pour ton commentaire !
      Ca aurait quasiment pu être un article à part entière 😉

      Vu la qualité de tes relevés (que j’ai eu le loisir de feuilleter :)), j’invite tous les lecteurs de Batterie en Ligne à suivre tes précieux conseils !

      Répondre
  2. Salut !

    Je suis justement en train d’essayé de refaire un rythme de batterie et je n’arrive pas à paramétrer mon métronome pour avoir un repère qui me permette de me caler dessus. En fait j’arrive à jouer le morceau mais je ne trouve pas la signature (je ne sais pas si ça se dit comme ça ?).

    C’est pas un morceau bien d’actualité mais je le bosse pour les contre-temps, c’est “Faith” de Georges Michael : http://www.youtube.com/watch?v=lu3VTngm1F0 (passez l’intro de 20″ et le morceau débute)

    Merci pour votre aide !! 8)

    Répondre
  3. Hello !
    En effet, pas évident de trouver le bon tempo car il y a beaucoup de contretemps !
    J’ai trouvé un tempo proche de 96.
    Pour ça j’ai utilisé : http://www.all8.com/tools/bpm.htm
    Ensuite la signature rythmique c’est du 4/4 : les mesures ont 4 temps. C’est du classique.
    Le suite de la réponse par mail 😉

    Répondre
    • Excellente cette petite routine java ! Merci pour le lien !

      Allez, je vais régler mon métronome à 96 et je vais tester ça.

      Merci Laurent !

      Répondre

Laisser un commentaire