Magalie — L’interview. Vous saurez tout ! (ou presque)

Magalie — L’interview. Vous saurez tout ! (ou presque)

Dans cette vidéo :
– 3:00 : Débutant, quelle batterie électro acheter ? Le conseil en OR.
– 13:30 : Pourquoi elle a failli arrêter la batterie (et le truc qui l’a relancée !)
– 17:00 : Comment savoir si on a le niveau pour jouer en groupe ? Son opinion (que je partage!)
– 17:45 : Perfectionniste ? Attention DANGER. Voici le remède ultime
– 23:48 : Le multiplicateur de plaisir instantané
– 30:04 : Peut-on apprendre sur une batterie électronique ?
– 38:00 : La nouveauté à ne pas manquer pour “les batteurs qui se sortent les baguettes…”

Un immense merci à Magalie pour s’être prêtée au jeu de l’interview !
C’était un grand plaisir de l’accueillir et d’échanger avec elle !

➜ Le blog de Magalie : http://blog-batteur-debutant.fr/
➜ La nouveauté à pas manquer : http://blog-batteur-debutant.fr/et-si-on-jouait-ensemble/

Et sinon, vous pouvez retrouver l’interview “mirroir” (Magalie qui m’interview) ici : http://blog-batteur-debutant.fr/interview-laurent-batterie-en-ligne/

Vous débutez à la batterie ?
Vous avez peur de prendre de mauvaises habitudes ?
Regardez cette vidéo

37 réflexions au sujet de “Magalie — L’interview. Vous saurez tout ! (ou presque)

  1. Salut vous deux,
    Complètement d’accord avec le “quand jouer en groupe” –> il faut y aller de suite si on le peut.
    Le plaisir de jouer en groupe –> pas explicable effectivement mais incontournable.
    Je vous rejoint sur le niveau général des musiciens, il faut un certain équilibre.
    A+++
    Régis.

    Répondre
    • D’ailleurs la toute première fois que j’ai joué en groupe, c’était avec des musiciens qui avaient plus de 20ans d’expérience de jeu en groupe, concerts, etc …
      Autant te dire que je n’étais pas à ma place …

      Mais bon, ils ont été clairs dès le début, m’ont “laissé jouer” avec eux jusqu’à ce qu’ils aient trouvés un batteur plus expérimenté.

      Et moi j’ai trouvé l’expérience super intéressante.

      Répondre
  2. Super intéressante vidéo et qui ébranle les certitudes que j’avais. Merci Magalie et surtout à toi Laurent pour appuyer où c’est douloureux (gentiment).

    Répondre
  3. Très sympa cette vidéo ! Vous êtes encore plus bavard que moi c’est juste dingue 🙂

    Sur la fin de l’interview sur le fait de passer d’électro à acoustique je suis plus partagé que Magalie. En effet, avec du haut niveau (TD-30 pour ma part) on prend vite le feeling et le touché est vite apprivoisé. Alors oui avec une HD1 c’est plus compliqué…

    Répondre
    • Dernier point concernant le fait de se remettre en question… Et oui c’est aussi ce que font les plus grands ! Neal Peart est retourné à l’école avec Cecarreli pour apprendre à jouer autrement et peaufiner son jeu. Simon Philips a, quant à lui, pour une question de matériel décidé de jouer “ouvert” et ce n’était pas sa position d’origine comme quoi… En tout cas plaisante vidéo !

      Répondre
    • Hello Pilouche,

      tu n’as pas idée à quel point on est bavard, je crois bien que je suis restée presque une heure dans ma voiture, sur le point de partir avec les clés sur le contact.

      pour le toucher, pour faire toute les semaine la transition batterie électrique / acoustique, je trouve que le rebond sur les pads, et sur peaux maillées, même s’ils offrent un réalisme certain, c’est pas vraiment “pareil”.

      Et une électro, elle sonnera toujours bien ! Alors qu’une acoustique, tu peux la faire sonner comme une poubelle … Et si on a pas l’habitude, et ben on arrive pas à faire la transition élctro –> acoustique facilement

      Mais bon c’est juste mon expérience perso, qui jongle toutes les semaines entre les deux “mondes”

      Répondre
  4. Hello Laurent,

    Bien qu’un chouïa longues… 😉 vos 2 vidéos respectives étaient sympathiques, naturelles et instructives – Merci
    Quelle surprise de vous voir tous les deux sur la même vidéo – je suis abonné à vos blogs séparément …
    En tous cas plein de bons conseils.
    De mon côté je suis débutant auprès d’un prof particulier, j’avoue avoir plus de mal à me «prendre en main» avec des cours en ligne, mais j’y viendrai !
    Bonne continuation et bravo pour l’énergie mise à animer chacune de vos vidéos à tous les deux.

    Arnaud

    Répondre
  5. Salut à tous les deux et aux membres de la family

    Rien que de vous entendre en parler ca m a donné envie , j ai donc arreté la video et suis allé taper une petite heure…… c est vrai qu il ne faut pas tomber dans le piège de la perfection ……. on peut y laisser beaucoup de temps et d énergie…..mais quel que soit le niveau c est dur de se corriger.
    Sinon j ai apprecié la video et les infos qui sont passées
    à plus
    Gilbert

    Répondre
    • Aaaah Génial ! ça c’est le meilleur commentaire jusqu’ici (je vais m’attirer les foudres !!!)

      En tout cas revie que notre discussion t’ait motivé à aller faire de la batterie !

      Répondre
  6. Video super sympa.
    Je partage totalement l idée du jeu dans un groupe.
    Bien que débutant j ai eu l occasion récemment de remplacer un batteur en retard pendantnune vingtaine de minutes et c était une sensation jouissive. Même avec des rythmes de base j étais heureux comme tout.
    ça m’a donner redonner un coup de boost pour me remettre à la batterie plus sérieusement.
    Alors un grand merci pour cette vidéo très instructive.

    Répondre
    • le jeux en groupe … c’est … enfin je veux dire … ben voilà c’est ça quoi 😉

      C’est beaucoup plus que jouer des covers ou des reprises, quand ça commence à groover avec le bassiste, on s’envole vraiment !

      Répondre
  7. Bonjour à vous 2 !
    Merci pour ce dialogue à bâtons rompus et sans réserves qui nous éclaire sur le fond des fondamentaux de notre instrument, à savoir acoustique ou électronique, en groupe ou seul, mais aussi la motivation.
    Bravo Laurent pour tout ce que tu fais pour promouvoir la batterie.

    Répondre
  8. Alors moi, j’aimerais vraiment jouer dans un groupe ….. sauf que les essais n’ont jamais été concluants, avec toujours le même soucis : je n’ai pas assez de bagage musical à leur gout…. pas assez d’expérience…etc… l’impression d’être dans un entretien d’embauche de premier job : pas assez d’expérience, mais pour avoir de l’expérience, il faut pouvoir exercer…. c’est super frustrant, parce qu’avant d’avoir fait ces essais, j’imaginais pas le plaisir que cela pouvait procurer, et maintenant que je connais cette sensation et que je n’arrive pas à trouver d’autres zicos qui acceptent de jouer avec moi, je ressens un manque important et une démotivation avec…

    Répondre
    • Sam,

      Je rebondis sur ton témoignage.
      Tu n’es pas la première à qui ça arrive !

      J’ai une personne dans mon entourage proche qui était dans ton cas (à part qu’il était guitariste chanteur).
      Chaque fois qu’il essayait un groupe, soit ça collait pas à ses attentes, soit on lui faisait comprendre qu’il était pas au niveau.
      Je l’ai invité à poster lui-même une annonce pour monter un projet (plutôt qu’essayer de se greffer à un groupe existant).
      Au début il était sceptique, mais on est plusieurs à lui avoir dit…

      Donc Il a fini par poster une annonce (sur zikinf je crois).
      Il était pas convaincu.
      Zéro réponse dans les jours qui ont suivi.
      Puis petit à petit, de jour en jour, il reçoit des dizaines de réponses….

      Dans le lot : des plans foireux, des personnes qui ne le rappellent… Des groupes qui lui demandent de participer avec eux à la location du local de répète à l’année (alors qu’il en est qu’à la répète d’essai… ?!)

      Jusqu’à ce que…
      Il tombe sur LE bassiste…..
      Le courant est bien passé.
      Ils ont les mêmes goûts musicaux (blues, jazz).

      Et aujourd’hui ils font des petits concerts (payés) dans des restos.

      J’dis ça, j’dis rien 😉

      Répondre
      • Alors, justement les gens que j’ai pu approcher c’est parce que j’ai posté une annonce, l’annonce était honnête, du coup les gens qui m’ont répondu étaient censés connaitre mon peu d’années de pratique et mon inexpérience, et me proposaient quand même un essai….mais au final”pas assez bien ma fille” loool…Et dans mon coin, les annonces sont loin d’être légions, malheureusement…. du coup, je pleure dans mon coin rêvant à mon “groupe charmant”, Plus sérieusement je continue à travailler l’instrument, mais je me dis parfois à quoi sert de travailler la technique si, au final, je n’arrive même pas à trouver des camarades pour jouer ensemble? Les covers c’est bien, mais partager des moments musique, c’est vraiment des sensations géniales.

        Répondre
        • il y a peut-être un moyen de jouer de la musique avec d’autres personnes, avec internet … j’en parle à Laurent … et on voit ce que ca pourrait donner 😉

          Répondre
      • Salut Sam,
        Je connais aussi ce sentiment, le groupe dans lequel je joue est fondé par moi (plus facile à mon gout). J’ai déjà eu la défection de la chanteuse suivi du guitariste suivi du chanteur et j’ai repris les recherches avec le seul bassiste restant. Nous avons trouvé un guitariste puis une chanteuse et une guitariste et un claviériste qui à leurs tours sont partie. J’ai de nouveau fait des recherches (avec le bassiste et le guitariste restant) et nous avons trouvé un nouveau chanteur.
        Le secret c’est de s’accrocher même si parfois le lassitude nous envahie.
        Pour ce qui est du bagage musical, je me le construit au fur et à mesure des besoins et des choix de reprise (cela donne en plus des challenges personnelle).
        Pour terminer je pense qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné donc laisse toi le temps de trouvé les personnes qui auront les mêmes envie que toi.
        Courage et patience.
        A+++

        Répondre
        • Effectivement les arrivées et départs font “malheureusement” partis des aléas de la vie de groupe.

          Depuis qu’on a fondé le groupe le bassiste et moi on a :
          – accueilli un guitariste
          – une chanteuse
          – un autre
          – le premier guitariste est parti
          – un synthé et arrivé
          – puis parti
          – le second guitariste est parti
          – un troisième guitariste est arrivé

          voilà … ça fait parti du lot. Et c’est comme ça …
          en fait c’est normal 😉 chacun a ses contraintes, préférences, et le mieux qu’on puisse faire c’est d’essayer de composer avec tout ça !

          Mais le meilleur qui reste, c’est la MUSIQUE !

          Répondre
      • L’idéal, c’est de trouver un groupe qui démarre.

        Moi, je démarre la batterie et je suis meilleur chanteur que guitariste et désormais nouveau batteur.

        Mes copains pensent, à raison, que nous avons besoin d’un batteur, c’est pour cela que je m’y suis mis, par envie.

        Maintenant, ils redoutent que mon gout pour la batterie prenne le pas sur le chant ( sur le champs).
        MDR.

        Personne n’a donc penser à faire un forum de rencontre ?

        Répondre
  9. Merci pour cette conversation motivante pour un batteur semi débutant qui se pose souvent la question de son niveau de batterie pour jouer dans un groupe.
    Cette conversation m’a rassuré.
    Même s’il m’arrive de jouer en groupe pour l’unique spectacle de fin d’année, j’hésite ou j’hésitais à chercher un groupe compte tenu de mon niveau perfectible.

    Répondre
  10. Bonjour à vous deux merci pour vos conseils judicieux et votre partage . Je joue de la batterie depuis longtemps j’avais un peu perdu la flamme je l’ai enfin retrouvé grasse à Laurent en tout premier qui ma ensuite permis de découvrir Magalie. Pour moi la différence entre acoustique et électronique c’est comme cuisiné au gaz ou bien à la plaque électrique ( plus de subtilité et de précision à la ” Gazcoustique” .Continuez comme ça.

    Poum Tchak, Gérald

    Répondre
  11. Bonjour Laurent et Magalie,

    Moi, c’est une batterie Electronique Millénium HD-100 e-Drums set, esse convenable de ce choix, Merci votre réponse

    Répondre
  12. Bonjour Vous 2 ;
    L’interview est vraiment sympa et merci à vous 2 ;
    Maintenant j’aimerais savoir si on peut espérer un jour de voir Magalie dans son groupe ?
    Merci encore et bonne continuation à vous 2

    Répondre
    • hé hé … si on cherche bien on fin fond de l’internet il doit y avoir des vidéos de Mag et son groupe … mais c’est un peu des casseroles … alors qui sera le 1er a déterrer le truc ?

      Répondre
  13. Echange intéressant et surtout réconfortant….
    Surtout, lorsque l’on a un prof qui s’étonne que le débutant que je suis, ne pige pas tout de suite la manière de comprendre et de jouer les temps constitués de croches et double croches sur 15 mesures, sachant que le reste, maîtrise (relative certes) de rythmes, de breaks divers, apprentissage du solfège rythmique, expérience de jouer aux balais en groupe et autres progrès….
    Bref, la rigueur est indispensable mais attention à ne pas démotiver l’élève. ( 16 mois de batterie, 3 heures par jour régulièrement. Gros investissement)
    Bon je reste motivé, mais attention au perfectionnisme destructeur.

    Répondre
  14. Bonjour Laurent,

    Merci pour cette interview, je confirme la puissance 100 de jouer dans un groupe, je rajouterais que un concert vaut bien 10 repet’ (pas : j’y jouait de la basse.
    La suite de mon commentaire n’a rien à voir avec la vidéo mais bon. J’ai commencer il y a un mois la batterie avec tes vidéos et celle de ton collègue outre-Atlantique Manu Morin. Je progresse vite merci à toi et à Manu. Je réussi à faire Highway to hell sans trop de souci (j’ai pas encore tout abordé dans son ensemble mais localement ça va). Pour changer je bosse Nothing Else Matters de Metallica et là je galère un peu, tenir le triolet sur la charley et une double croche sur la grosse caisse, ma coordination est certainement trop balbutiante. Je serais pas contre une petite vidéo sur les fills de ce morceaux .

    Virgile.

    Répondre

Laisser un commentaire