Comment transformer un fill bateau en un fill qui claque ?

Comment transformer un fill bateau en un fill qui claque ?

Attention, ça va rooocker !

Fini les fills tout mous…

Dans cet article, l’une des méthodes pour obtenir des fills qui« claquent ».

L’erreur que font la plupart des débutants

En fait il ne s’agit pas vraiment d’une erreur mais plutôt d’une ignorance.

La majorité des débutants ne jouent leurs fills qu’avec leurs baguettes. Ce n’est pas un mal en soi pour commencer, mais au bout d’un moment, on commence à se lasser de ce qu’on fait et on aimerait bien naviguer vers des fills plus percutants.

Il y a bien sûr beaucoup de possibilités pour agrémenter ses fills, mais aujourd’hui on va se concentrer sur la méthode la plus simple à mettre en place.

Ajoutez des grosses caisses à vos fills !

Voilà, tout est dit ! Il suffit d’ajouter des grosses caisses 😉

Nous l’avions déjà vu grâce aux fills de Mike Portnoy. Mais aujourd’hui, nous allons nous appliquer ce concept de manière beaucoup plus simple sans nécessiter d’être rapide à la grosse caisse.

L’exercice que je vous propose est de transformer ce fill :

1

 

En celui-ci :

2

Vous voyez, c’est pas compliqué, on remplace la 4ème, 8ème et 12ème frappe par une grosse caisse.

Je dis bien « REMPLACER ». Si vous n’enlever pas la frappe sur le tom, ça sera bien plus difficile à exécuter pour un rendu pas forcément plus intéressant.

Et si on améliorait encore le fill ?

Pour la suite, je vous propose de regarder cette vidéo :

Cliquez ici pour obtenir les partitions associées à la vidéo

 

Accès à la Vidéo 2 – allez beaucoup plus loin !

Pour découvrir le principe que j’ai volé à Bill Bruford, cliquez ici ou bien sur le bouton ci-dessous :

27 réflexions au sujet de “Comment transformer un fill bateau en un fill qui claque ?

  1. Merci encore une fois ! tes exercices m’ont accompagné cet été.
    ils sont venues en complement de mes cours de l’année, et d’ailleurs je vais continuer à la rentrée.

    Répondre
  2. Et après à partir de ce fill ultra simple ou on remplace un coup de tom par une grosse caisse; on peut encore faire varier les plaisir : soit on joue sur une cymbale, ou on ne joue pas un temps, laissant un silence pour “aérer” le fill … les variations sont infinies …

    Répondre
    • Ouh là oui, comme tu dis, les variations sont infinies 🙂
      tiens par exemple : sur chacune des grosses caisses du fill présenté dans l’article on peut ajouter une main gauche sur le charleston ouvert qu’on referme le coup d’après.
      Une autre idée ?
      On devrait créer un concours de construction de fill tient 😉

      Répondre
  3. Bonjour,

    Cet article est très intéressant, bien que je le mettais déjà plus ou moins en application (toujours avec FL Studio).
    J’utilise parfois la cymbale ride au sein de mes fills depuis que j’ai découvert qu’on pouvait le faire, en lisant une tablature de Heroes of our Time (Dragonforce).

    Merci beaucoup, ton site est génial 🙂

    Répondre
    • mais oui, la beauté de la batterie c’est qu’on peut TOUT faire. On a le droit de tout faire ! Il faut sortir des sentiers battus.
      Après ça veut pas dire que toutes les idées sont bonnes non plus 😉

      Répondre
  4. Merci pour cet exercice : toujours aussi clair et pédagogique. J’encourage vivement les internautes à acquérir la vidéo 2 qui est d’un autre niveau technique voir carrément prise de tête. Un fill de base très complet : tout y est motif apparemment simple mais très difficile à mettre en place (la pulse ternaire au charley a failli coûter la vie à ma batterie…), des accents qui embellissent considérablement le rendu final, une vitesse élevée… Bref pas facile tout ça mais quel bonheur quand tu réussis à jouer ces trois fills (même si je suis encore loin des 100bpm ). En tout cas, de l’excellent travail (un de ceux que je préfère avec le rythme Mozambique)et qui m’a donné l’impression de monter d’un cran… Encore bravo et merci.

    PS : Suggestion pour le moral des troupes (le mien en tout cas): peux-tu introduire quelques erreurs (volontaires si tu veux) dans ton jeu car c’est très frustrant pour l’élève que je suis de voir avec quelle facilité tu réalises ce genre de performance… Cela te rendrait plus humain je pense.

    Répondre
    • Bonjour Jean-Marc,
      Un grand merci pour ce retour !
      Le truc sympa avec ces fills, c’est que même à vitesse lente ils ont un bon rendu. Donc même si tu n’es pas à 100Bpm aujourd’hui, je suis sûr que tu peux déjà te faire plaisir avec sur un morceau à 80bpm.
      Hahaha, pour ta suggestion je vais réfléchir à introduire des erreurs volontaires…
      quoi que, en fait j’ai pas besoin de le faire exprès car j’ai une révelation à te faire : je fais déjà plein d’erreurs, c’est juste que je les coupe au montage.
      C’est une grande révélation n’est-ce pas ? (ironie)
      Voilà qui devrait remonter le moral des troupes : je ne suis pas un robot ! Je me plante copieusement comme tout le monde ! 😉

      Répondre
  5. Ton site est vraiment bien foutu!! Des articles frequents, des sujets varies, des videos bien pedagogiques comme il faut… Franchement bravo Laurent!!
    J adore ce site!!!

    Répondre
  6. Bonjour,
    Super article comme d’hab de ta part.
    J’ai juste remarqué une petite erreur je pense : “Vous voyez, c’est pas compliqué, on remplace la 4ème, 8ème et 16ème frappe par une grosse caisse.” <= Ce n'est pas plutôt 4e, 8e et 12e frappe ?
    En tout cas je suis régulièrement votre blog qui est super instructif pour un novice comme moi.
    Merci à toi.

    Répondre
  7. Bonjour,

    Une question de débutant : j’arrive pas trop à faire la différence entre fill et break; on peut me donner des exemples avec vidéo (on se rend mieux compte que des longs discours) 😉

    Merci à vous et continuez, c’est génial pour les autodidactes comme moi qui font de la batterie depuis un certain nombre d’années et qui n’ont pas les bases….

    JOEL

    Répondre
    • Bonjour,
      Dans le langage courant, fill = break.
      Mais en principe, un break induit une pause (soit la batterie est silencieuse pendant un moment, soit au contraire ce sont les autres instruments de musique qui sont silencieux et qui laisse la batterie faire un remplissage pendant 1 mesure par exemple)
      Si j’ai le temps je ferai une vidéo pour illustrer tout ça !

      Répondre
  8. Salut Laurent
    Encore une video sympa et accessible aux debutants comme moi, c’est cool j’imprime la fiche et je vais m’y exercer de suite. Merci 🙂

    Répondre
    • Hello
      Merci pour le commentaire !
      Hésite pas à me dire si ça passe ou si tu rencontres des difficultés particulières.
      A bientôt !

      Répondre
  9. bonjour Laurent
    j’ai fait un peu de batterie dans les années68 un peu comme toi à l’instinct sans jamais avoir appris . maintenant étant à la retraite ,j’ai décidé de faire celà sérieusement et j’ai fait l’acquisition d’une batterie Roland tdkv1 avec la caisse claire en peau maillée .je t’avouerai qu’à 67 ans ce n’est pas facile de tout apprendre .mais là je suis ton site qui n’est pas mal du tout surtout pour le débutant que je suis .hier j’ai voulu imprimé la partition fill avec grosse caisse et je n’avais pas l’impression des notes noires,j’ai tout ce qui est barres mais pas les ronds noirs . merci de me répondre Michel

    Répondre
    • Bonjour Michel,
      Merci pour ton message
      Hélas je ne sais pas comment je peux t’aider pour l’impression.
      Si tu vois notes correctement sur le pdf mais que ça n’apparait pas correctement à l’impression, alors c’est plus un problème informatique qu’autre chose.

      Répondre

Laisser un commentaire